Réconciliation Nationale : Aké M'bo donne les raisons de la fracture sociale et des pistes solutions

Bassira

Candidate aux dernières législatves dans la circonscription électorale d'Agboville où elle a perdu face à Adama Bictogo, Candidat du parti présidentiel,le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Fleur Aké M'bo, membre et porte drapeau du Front Populaire Ivoirien (FPI), , continue d'être une active sur la scène politique en Côte d'Ivoire.

C'est dans ce cadre qu'elle a participé le jour le jeudi 22 juillet 2021, à un débat sur la Réconciliation Nationale, qui était une rencontré d'échanges ayant rassemblé plusieurs jeunes de la politique, avec pour thème " les jeunes leaders politiques face au défi de la réconciliation"

La candidate du FPI, qui a rendu publique cette information dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 juillet 2021, à travers un tweet sur sa page Facebook "Fleur Esther Aké M'bo", Candidate au législatves à Agboville a indiqué que ce débat était organisé par le National Democratic Institut (NDI).

Dans sa publication, Aké M'bo Esther a écrit qu'en tant que paneliste, elle a mis en exergue, avec les autres panelistes, quelques causes de la fracture sociale qui entravent également le processus de réconciliation.

Ainsi ont-ils identifié ce qui suit :

<<* Les conflits inter-ethniques 

* Les différentes crises socio-politiques dans notre pays, qui à n'en point douter ont accentuées fortement les divisions.

La faiblesse de nos institutions et le manque d'éthique des personnes qui les incarnent.

Le non-respect de nos textes et lois.>>

Toujours selon notre source, la candidate malheureuse, par la suite, évoqué les pistes de solutions.

<< Nous avons par la suite donné des pistes de solutions afin que nous puissions tourner la page des belligérances et arriver ensemble à la vraie réconciliation tant attendue par l'ensemble des ivoiriens.>>

Voici les différentes pistes qui aux yeux des panelistes pourraient amener à trouver des solutions et à une Réconciliation vraie :

Ainsi, s'agit-il entre autres : 

<< Éviter tous propos violents et de nature à fragiliser le tissu social  

Eviter l'instrumentalisation des populations.

Faire passer l'intérêt général au détriment des intérêts personnels.

Évoluer dans une dynamique de paix et de cohésion sociale avec les autres leaders et chapelle politiques.

Procéder à une transformation des mentalités pour aboutir à une réconciliation vraie et durable.

Définir une stratégie réelle de réconciliation du peuple se basant sur les valeurs fondatrices de notre pays.

Promouvoir la laïcité vraie et l'Ėtat de droit en évitant de mêler religion et politique.>>

Bassira

Bassira contact@operanewshub.com