Depuis son exil européen, voici ce que Soro prépare en secret : les révélations de son journal

Ivoir'Soir.net

Que prépare Guillaume Soro ? La question mérite d’être posée, d’autant que l’ancien président de l’assemblée nationale en exil en Europe, sans qu’on ne sache dans quel pays exact ; est resté silencieux ces derniers moments.

Ce n’est plus le Guillaume Soro multipliant les vidéos live et les tweets enflammés contre le président Alassane Ouattara et le pouvoir RHDP, qu’on voit depuis quelques semaines. Le journal Nouvelles Générations créé par certains de ses proches et qui promeut son action politique, a levé un coin de voile de ce que prépare l’opposant à Alassane Ouattara.

Selon ce journal, "l’ancien Premier ministre est donc occupé à structurer GPS, mais aussi à peaufiner son projet de société, et un programme de gouvernement adaptés aux attentes du peuple ivoirien".

Précisant qu'il s’agit de « réaliser le développement intégral et harmonieux de la Côte d’Ivoire par la méthode du développement endocentré et écologique, qui consistera à comprendre par l’écoute des Ivoiriens, la nature profonde de leurs problèmes réels".

Au demeurant, avance Générations Nouvelles, Guillaume Soro prépare "une future gouvernance dont il a donné un aperçu lors de ses visites de terrain en 2019 dans le Hambol et dans le Gbêkê".

A en croire le journal, celle-ci "repose sur une proximité avec les populations, toucher et comprendre leurs réalités quotidiennes, et apporter des réponses subséquentes. A côté de ce modèle du développement fait avec et pour le peuple, l’ancien SG des ex-Forces Nouvelles met aussi un point d’honneur à la reconstruction d’une nation unie et réconciliée, gage d’un développement durable".

Guillaume Soro était très actif à l'occasion de la présidentielle d'octobre 2020, pour laquelle il n'a pas été retenu par le conseil constitutionnel de Mamadou Koné.

Depuis lors, il est resté quelque peu silencieux, après qu'Emmanuel Macron eut annoncé qu'il n'était plus bienvenue sur le territoire français.

Sur les réseaux sociaux, l'homme qui avait promis de faire assoeir "par terre" le Président Alassane Ouattara dont il combat farouchement le 3è mandat, est discret. Sa dernière sorte remonte au 13 avril, date de la mort du Cheick Mamadou Traoré.

"Je salue la mémoire de ce grand Imam, qui toute sa vie durant a su se mettre au service de l’Islam et a œuvré sans relâche, au dialogue et à la bonne entente entre les communautés religieuses de notre pays. Du Cheickh Al Aïma Mamadou Traoré, je garde le souvenir d’un homme discret, conciliant et à l’écoute de tous ; un homme qui, au-delà des contingences et des partis pris, savait donner le juste conseil. Que Dieu le Tout-Puissant, le miséricordieux, lui accorde le paradis", avait-il déclaré.

Ivoir'Soir.net contact@operanewshub.com