Selon les cultures africaines voici la signification de la chevillère ou chaîne au pied

Sorenzo

Encore appelée chevillère, la chaîne aux pieds est bien plus qu’un simple bijoux décoratifs prisée par de nombreuses femmes . On y attache une signification bien particulière selon le pays.

Traditionnellement, la chaîne était surtout en or et en argent mais on en trouve en cuir, en plastique, en collier, en nylon ou en métal, avec ou sans pendentif, flexibles ou rigides, les chaînes.

Toutefois on attribue une signification particulière au côté auquel la chaîne de cheville est portée: selon orientation sexuelle si l’on est hétérosexuel ou homosexuel, le statut matrimonial en couple ou célibataire…

Pendant que certains utilisent ce bijoux comme un simple objet de séduction, dans certaines communautés, les enfants portent des bijoux de chevilles, surtout des colliers pour écarter les mauvais esprits. Pendant que d’autres portent ces bijoux au cours de rites d’initiation comme des fêtes ou des funérailles ou simplement une parure.

Chez les indiens, les femmes portent ces bijoux pendant les cérémonies de mariage. En Asie du Sud, les femmes du Rajasthan portent ses chaines parce qu’il s’agit d’un symbole d’appartenance à la communauté tribale. Au Sénégal, le nombre de chaîne aux pieds détermine la richesse de la famille. Certains peuples lient le port de la chaîne à la cheville à la prostitution. Ceci ramène à dire que la perception sur cet accessoire reste relative.

Sorenzo operanews-external@opera.com