Mouammar Kadhafi: entre bâtisseur et dictateur

Snowball@07

Chef d'État d'un pays en plein milieu du désert , Mouammar Kadhafi rêve grand et n'hésite pas à financer n'importe lequel de ses projets. 

Après avoir pris le pouvoir suite à un soulèvement militaire, Kadhafi s'érige en bâtisseurs. il permet à ses étudiants d'étudier partout dans le monde grâce à des bourses d'études, la santé et l'école gratuites ...

Cependant tout cela ne permet pas celui à rendre meilleur les conditions de vie de son peuple. Son pays sec et ne peut réellement compter sur des probables semences pour s' auto-suffir Pour celà, il planifie un autre projet, celui d'irriguer son pays qui est planté en plein milieu du désert.  

Pour répondre à ce besoin urgent d’eau potable et rendre le pays autosuffisant en terme de production agricole, Mouammar Kadhafi lance en 1984 le projet d’amener l’eau des aquifères fossiles sahariens vers les villes côtières et développer l’agriculture grâce à l’irrigation.

La présence de grandes quantités d’eau dans le désert libyen était connue depuis les années 1950 : elles furent découvertes par hasard lors de travaux d’exploration pétrolière dans la région de Koufra. 

Ce projet, d’un coût de 25 milliards d’euros financés grâce aux exportations de pétrole, soit 2/3 du budget étatique, nécessite le creusement d’environ 1 300 puits d’une profondeur de 450 à 650 m et la construction de vastes réservoirs d’une capacité 20 millions de m3 d’eau. En 1992, l’eau atteint les villes de Benghazi et de Sirte et en 1996, Tripoli.

Snowball@07 operanews-external@opera.com