Quelques heures avant le retour de Gbagbo, ce proche de Soro fait son mea culpa

SimBly

Décidément, le retour définitif de Laurent Gbagbo est en train de faire son lot de repentis. 

À moins de 24 heures avant son retour en côte d'ivoire, dix années après sa déportation à la Haye, Kando Soumahoro, ce proche de Guillaume Soro et témoin de cette déportation dit regretter sincèrement cette action du gouvernement et plaide pour que une pareille situation ne se répète plus en côte d'ivoire.

Sur son compte Twitter, l'ancien député raconte avec exactitude le film de la journée qui a marqué le transfèrement de Laurent Gbagbo a la Haye, en 2011.

"Plus jamais ça ! Le jour du transfèrement du président Laurent Gbagbo, lorsque le G3 immatriculé TU-VAF de retour de Korhogo, avec l’illustre passager a fait escale à Abidjan pour compléter le carburant pour le voyage à la Haye, nous étions trois à assister au départ, j’ai pleuré." A reconnu Kando Soumahoro, qui en son temps, était encore au RHDP.

Après cet épisode malheureux, selon lui, cet inconditionnel de Guillaume Soro, reconnaît l'ancien président Laurent Gbagbo comme le seul président qui a eu pour arme la prison.

Par TG

SimBly contact@operanewshub.com