Bayota/ Investiture du chef de canton Nékédi : Alcide Djédjé prône la solidarité et la cohésion.

News Hub Creator


Le chef du village de Brihi, Kiffy Kessié Ouraga Pierre, est le nouveau chef du canton de Nékédi, localité située à 40 kilomètres de Gagnoa dans la sous-préfecture de Bayota. Désigné par ses pairs depuis le 18 aout 2021, il est le troisième à occuper cette fonction après kiffy Gnaly Abiyou Gabriel, qui a servi de 1945 à 1980 et kiffy Boty koudou Étienne, de 2016 à 2021. Ce samedi 16 juillet 2022 Il a été officiellement investi pour conduire la destinée des 14 villages qui forment le canton Nékédi. Et pour faciliter sa mission au chef de canton, l’union des cadres du canton Nékédi lui a offert un véhicule de type 4X4 d’une valeur de 40 millions de francs CFA.

cette cérémonie d’investiture était placée sous le patronage de madame la ministre d’État, ministre des affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la diaspora, Kandia Camara, représentée par la secrétaire nationale adjointe chargée de la formation de l’institution politique du rhdp, madame Djédjégné Yvette épouse Séa, le haut parrainage du ministre-gouverneur du Gôh-Djiboua, Louis-André Dacoury Tabley et le parrainage du ministre Alcide Djédjé. Ce fils et cadre de Bayota a salué les organisateurs de cette cérémonie et exhorté à la solidarité. « J’aimerais saluer l’initiateur de cette rencontre. C’est vraiment historique. Tous les cadres de Nékédi sont réunis, ils sont soudés. Et vous voyez ce que cela donne. Cela est fécond. Les divisions sont stériles. Il faut absolument la cohésion. C’est parce qu’on est soudé qu’on envoie un signal fort aux autorités nationales. », fait-il remarquer.

Poursuivant, il a appelé les uns et les autres sur la nécessité de préserver un climat de paix pour un développement certain de Bayota.  « Tant qu’on sera divisé, rien de bons n’arrivera ici à Bayota. Vous avez l’habitude d’entendre qu’il n’y a pas de développement sans paix. C’est en étant unis que le gouvernement seront à nos côtés pour développer Bayota. Car, il n’y a pas de développement sans paix», a souligné Alcide.

Ne lésinant pas sur les moyens toutes les fois qu’il est question du bien-être de Bayota et de ses populations, le ministre Alcide Djédjé a fait un don de 4 millions de CFA pour permettre l’organisation de ces festivités et un million de francs CFA aux chefs des villages du canton et aux différentes associations villageoises de Bayota.

Avant de terminer son tour de parole, il a prodigué des conseils au nouveau chef de canton. « Il faut que tu puisses être un bon auxiliaire de l’administration en travaillant avec le corps préfectoral. Nous avons de très bons sous-préfets ici. Fais tout pour que le Nékédi nouveau qui a été initié avec ton investiture, puisse perdurer », a t-il conseillé.

Ce diplomate chevronné de carrière était accompagné du ministre ivoirien de l’équipement et de l’entretien routier, Amédée Koffi Kouakou. L’ingénieur en génie civil, après avoir réhabilité l’hôpital de Bayota, a fait un don de 2 millions et promis le reprofilage de 118 kilomètres de routes dans le canton Nékédi.

Ladite cérémonie a enregistré la présence de plusieurs autorités politiques de la région du Gôh dont le président du conseil d’administration de la Sodexam, Gbakayoro Abel Djohoré.

Kaboré Moussa, Gagnoa.

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country