Le top 10 des plus grands athlètes africains de l'histoire

Lamoociss05

10 des plus grands athlètes africains de l’histoire

Distingués pour leurs exploits exceptionnels dans la pratique de l’athlétisme, ces grands sportifs hors du commun ont fait notre fierté tant à l’échelle continentale qu’internationale.

Zoom dans cet article sur les 10 athlètes africains qui se sont le plus démarqués.

1. Hassiba Boulmerka

Grande spécialiste des courses de demi-fond en 800 mètres et 1500 mètres, cette immense athlète fut la première sportive hommes et femmes confondus à remporter une médaille d’or olympique pour le sport algérien et africain à l’occasion des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. La native de Constantine est également double championne du monde du 1 500 m.

2. Hicham El Guerrouj

Véritable star dans sa discipline des courses de fond et de demi-fond, Hicham El Guerrouj a marqué ce sport de sa foulée légendaire, mais aussi de ses records.

Considéré comme étant le meilleur athlète marocain de tous les temps, il est détenteur de quatre titres de champion du monde sur 1500 m et de trois autres titres mondiaux en salle. Il remporte aussi les médailles d’or du 1 500 m et du 5 000 mètres lors des Jeux olympiques de 2004, à Athènes, devenant le second athlète de l’histoire à réussir le doublé dans ces deux disciplines.

Il est l’actuel détenteur des records du monde en plein air du 1500 m, du mile et du 2000 m, et détient par ailleurs la meilleure performance mondiale de tous les temps du mile en salle. Il détenait de 1997 à 2019 les records mondiaux en salle du 1500 m et du mile.

Hicham El Gerrouj,  parmi les 10 meilleurs athlètes africains

3. Haile Gebreselassie

Le coureur de fond éthiopien Gebreselassie a tout raflé sur son passage lors de sa carrière. Il a remporté deux médailles d’or aux Jeux olympiques et huit aux championnats du monde d’athlétisme (quatre en salle et quatre en plein air) sur des distances allant du 1500 mètres au 10 000 mètres. Auteur de nombreux records du monde sur des distances allant du 2 000 mètres au marathon, il en a remporté un grand nombre. Son sourire et sa classe ont illuminé le monde du sport, et son palmarès et ses performances font de lui l’un des plus grands coureurs de fond de tous les temps.

4. Franckie Fredericks

L’athlète namibien, spécialiste des épreuves de sprint, dispose d’une foulée parfaite et d’une technique irréprochable. Il compte à son palmarès un titre de champion du monde, un titre de champion du monde en salle, trois titres de champion d’Afrique, et deux titres lors des Jeux du Commonwealth et des Jeux africains. Seul sportif namibien à remporter une médaille olympique, il est vice-champion olympique du 100 mètres et du 200 mètres en 1992 à Barcelone, puis en 1996 à Atlanta. Il est l’actuel détenteur du record du monde en salle du 200 m en 19 s 92, et détient par ailleurs le record d’Afrique du 200 m en 19 s 68. Lors de sa carrière sportive, il réalise 27 fois un temps inférieur à 10 secondes sur 100 m, et 24 fois un temps inférieur à 20 secondes sur 200 m.

Il a acquis la réputation d’être toujours bien présent dans les grands rendez-vous.

5. Caster Semenya

Connue pour être une femme décriée et discriminée, Caster Semenya n’en est pas moins une championne. Malgré les polémiques, elle sort chaque fois plus forte.

L’athlète sud-africaine, qui est notamment une spécialiste du 800 mètres et du 1500 mètres, est une double championne olympique et triple championne du monde.

Elle est une référence dans ce sport, et surtout une preuve de courage pour tous ceux qui se battent avec leur différence.

6. Noureddine Morceli

Spécialiste des courses de demi-fond, l’athlète algérien remporte quatre titres de champion du monde du 1500 mètres, dont un en salle, de 1991 à 1995. Il reçoit le Graal lors des Jeux olympiques de 1996 à Atlanta, où il devient le premier homme algérien médaillé olympique. Il établit par ailleurs sept records du monde (cinq en plein air et deux en salle) sur des distances allant du 1500 m au 3 000 m. Il obtient en 1994 le titre d’athlète de l’année, lui permettant de donner un attrait à ce sport.

7. Françoise Mbango

L’athlète camerounaise spécialiste du triple saut, championne olympique en 2004 et 2008, est la seule athlète camerounaise de l’histoire, hommes et femmes confondus, à avoir remporté un titre mondial ou olympique.

8. Murielle Ahouré

Étant belle et une féline pétillante, Murielle Ahouré est une athlète de haut niveau qui a su au fil des années se hisser au rang des plus hauts. L’athlète ivoirienne, spécialiste du sprint, est quadruple vice-championne du monde sur les épreuves de sprint (60 m, 100 m et 200 m) entre 2012 et 2014. Elle est championne du monde en salle du 60m en 2018. Elle est notamment la détentrice du record d’Afrique du 60 m et du 100 m.

9. Taoufik Makhloufi

L’athlète algérien spécialiste des courses de demi-fond est en train d’écrire l’une des plus belles pages du sport algérien. Il remporte le titre du 1500 mètres lors des Jeux olympiques de 2012 à Londres et le titre de vice champion du 800 et du 1500 mètres lors des Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Avec 3 médailles remportées aux Jeux Olympiques, il devient l’athlète le plus médaillé de l’histoire du sport algérien. Celui-ci a marqué les esprits partout où il est passé.

10. Eliud Kipchoge

L’athlète kényan est un spécialiste des courses de fond. Champion olympique du marathon aux Jeux de Rio 2016, il établit le 16 septembre 2018 à Berlin un nouveau record de monde de la distance en 2 h 1 min 39 s, devenant le premier homme à passer la barre des 2 heures 2 minutes sur les 42,195 km. Il reçoit le trophée de l’athlète de l’année en 2018 et 2019.

Lamoociss05 operanews-external@opera.com