22 rebelles ADF « neutralisés » dans l'est de la RDC

Buzz-ivoire

L'armée congalaise a affirmé dans un communiqué , avoir abattu 22 combattants du groupe armé venu d'Ouganda , dénommé les (ADF)"forces démocratiques alliés, depuis l’entrée en vigueur, le 06 Mai courant, de l’état de siège dans la province du Nord-Kivu, dont relève le territoire de Béni, fief de l’ADF.

Le porte parole de l'armée régulière, le lieutenant Jules Ngongo a affirmé dans un communiqué que « 22 rebelles ADF ont été neutralisés, 8 armes récupérées et au moins 60 collaborateurs de ces rebelles aux arrêts dans le territoire de Beni ».

Ces collaborateurs « facilitaient aussi aux rebelles de mener des actes inciviques contre les civils », selon le porte-parole qui considère que des « avancées majeures se font sentir » dans la région depuis l’entrée en vigueur de l’état de siège.

Les ADF sont de loin le groupe armé le plus sanglant parmi les 122 groupes actifs et recensés actuellement dans l'Est de la RDC par les experts et les Nations Unies.

La RDC compte à elle seule, plus de 122 groupes actifs et recensés actuellement dans l'Est du pays selon les experts et les nations Unies. Les ADF ne font pas partis des groupes armées les plus violent .

En décrétant l’état de siège, le président Félix Tshisekedi a nommé des généraux de l’armée et de la police à la tête des provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, frontalières avec l’Ouganda et le Rwanda

Buzz-ivoire operanews-external@opera.com