Laurent Gbagbo doit-il demander pardon aux Ivoiriens ?

HenocleVeinard

Laurent Gbagbo, l'ex président, est attendu prochainement en Côte d'Ivoire. Dix ans sont passés, depuis son départ pour la cour pénale internationale. Avec son acquittement définitif en appel, la lumière n'a toujours pas été faite sur les responsabilités des plus de 3000 morts qu'ont engendré la crise post-électoral. De nombreuses interrogations demeurent toujours, quant à la capacité de la justice internationale et nationale de situer les responsabilités sur les crimes commis. La récente condamnation d'Amade Ouremi sonne le glas du rôle de la justice. L'heure est désormais au dialogue et à la réconciliation nationale même si certaines victimes estiment que la justice n'a pas été rendue.

C'est dans cette perspective que le retour de Laurent Gbagbo, peut jouer un rôle important, car avant de tourner définitivement cette page, certaines vérités sont attendues de la part des acteurs principaux de cette crise. Les ivoiriens ont le droit de savoir pourquoi nous en sommes arrivés à cette extrémité. Les blessures sont profondes, mais la demande de pardon venant de Laurent Gbagbo peut un temps soit peu atténuer la douleur de nombreuses familles. Même si une guerre se fait entre deux camps, nombreux sont ceux qui attendent que l'ex président fasse preuve d'humilité et son mea-culpa. Laurent Gbagbo détient la clé qui ouvrira la porte à une réconciliation vraie, sincère et non hypocrite.

HenocleVeinard operanews-external@opera.com