Mise en œuvre des PNR: Vers la rédaction de la version finale de la feuille de route 2021-2023

Eddydy

A l’initiative de la Direction générale de la recherche et de l’innovation (DGRI), un atelier de présentation et d’appropriation de la feuille de route et du cadre programmatique 2021-2023 de mise en œuvre des Programmes Nationaux de Recherche (PNR) se tient du jeudi 10 juin à vendredi 11 juin 2021 à Grand-Bassam, sous la présidence du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Prof. Adama Diawara.

Dans son allocution d’ouverture des travaux, le ministre Adama Diawara a insisté sur l’impérieuse nécessité  des dirigeants à soutenir la recherche, à travers des financements. Certes, mais aussi surtout il  a souhaité que le secteur privé prenne la relève.

Ce d’autant que, a-t-il affirmé, « le développement socio-économique et culturel de toute Nation repose sur des cadres supérieurs bien formés, servant de locomotives, ainsi qu’une recherche scientifique de qualité ».

« Cela est parfaitement illustré par un constat clair : dans le monde seul les pays qui investissent largement dans la recherche connaissent un essor économique probant », a dit le prof. Adama Diawara, citant en exemple, « la Corée du Sud, Israël, et plus près de nous l’Afrique du Sud et le Maroc, qui consacre une part substantielle de leur PIB à la recherche ». Malheureusement, note le Prof. Adama Diawara, en Afrique très peu de pays ont atteint l’objectif de 1% du PIB de l’Union Africaine (UA) à consacrer à la recherche, la Côte d’Ivoire étant environ 0,35% du PIB.

Dans le cadre de la restructuration post crise de son système de recherche scientifique, la Côte d’Ivoire a opté pour une réorganisation de la recherche scientifique en Pôles de Compétences et Programmes Nationaux de Recherche (PNR), a développé le Prof. Adama Diawara.

« A cet effet, un premier atelier a été organisé en fin décembre 2020, qui a permis de recueillir, de manière participative, les contributions de tous les acteurs de l’écosystème de la recherche scientifique en Côte d’Ivoire et de produire une feuille de route pour la mise en œuvre des PNR, comprenant : la recombinaison des PNR,) leur gouvernance, une stratégie pour leur financement, la valorisation de leurs résultats, et un programme de suivi-évaluation des PNR », a-t-il argumenté.

Et de conclure que le présent atelier se situe dans la continuité de ce processus, et vise à présenter cette feuille de route pour la mise en œuvre des PNR, assortit d’un cadre programmatique sur la période 2021-2023.

Bien avant, le ministre Adama Diawara, le Prof. Souleymane Konaté, directeur général de la recherche et de l’innovation, a rappelé les différentes étapes et des difficultés qui ont freiné la mise en œuvre des PNR depuis leur lancement en 2016. 

Les causes de cet échec ont été analysés et la DGRI a été instruite par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour une restructuration et une opérationnalisation des PNR », a indiqué le Prof. Souleymane Konaté, rappelant également que les objectifs du présent atelier.

Edmond kouassi ( EDDYDY)

Eddydy operanews-external@opera.com