Les personnes qui ont survécu à l’impossible

DjoukaEzéchiel

Les personnes qui ont survécu à l’impossible


Depuis des millénaires, l’homme devenait l’espèce dominante sur cette planète et au cours de cette longue période, il a eu un seul but: survivre. Et même si nous avons fait un grand effort dans ce sens, cela ne veut pas dire que nous subsisterons pour toujours. Face aux forces dures de la nature, il est souvent difficile, voire impossible, de vivre éternellement. Cependant, il y a certains cas où des personnes ont réussi à tromper la mort… Voici les personnes qui ont survécu a l’impossible.

Baya Bakari

Le 30 juin 2009, l’Airbus A310 de la compagnie Yemenia qui transportait entre autres Baya Bakari, une adolescente alors âgée de 14 ans, s’est abîmé dans l’océan Indien au large des Comores. Seule survivante de l’accident, la jeune fille raconte avoir passé de nombreuses heures dans l’eau. Elle attendait les secours, alors qu’elle entendait plusieurs personnes appeler à l’aide. Un pêcheur comorien l’aurait finalement sauvée au petit matin. Selon elle, on pouvait sauver bien d’autres vies.

https://youtu.be/pNb8xxJ8Jrw

Marwani, une parmi les personnes qui ont survécu à l’impossible

Marwani fut parmi les victimes d’une tornade terrible qui passa sur la ville de Suak Bidok en Indonésie. Sa maison était à quelques pas de la mer au moment du drame. Un tsunami. Quand elle aperçut la vague arriver, elle attrapa ses deux enfants et se mit à couvert derrière la maison en espérant qu’elle éviterait ainsi la violence du choc. Lorsque le tsunami frappa, elle le décrivit « comme un train ». Elle raconta : « les enfants s’accrochèrent à mes épaules mais furent forcés de lâcher prise quand j’ai été renversée par les eaux et portée à terre ». Marwani, son mari et ses deux enfants les plus âgés survécurent à la catastrophe. Malheureusement ses deux jeunes enfants ne furent jamais retrouvés.

Lorna Baillie

Lorna était mère de quatre enfants et avait 49 ans lorsqu’elle a été victime d’une attaque cardiaque massive, et qu’elle fut déclarée morte après 45 minutes de tentatives de réanimation. Les docteurs ont appelé sa famille pour lui dire adieu. Pourtant, en se rapprochant, le mari de Lorna lui a susurré à l’oreille : « Lorna reviens, je t’aime » et presque immédiatement elle respira de nouveau et fut emmenée aux soins intensifs, où elle s’en est remise petit à petit. Les docteurs ont déclaré que ce type de cas était réellement rare et inhabituel.

https://youtu.be/858a1ygO0ag

Aron Ralston

Vous connaissez sans doute l’histoire d’Aron Ralston, qui a inspiré le film 127 heures. L’ingénieur et alpiniste de haut niveau est devenu célèbre en mai 2003, après s’être retrouvé coincé au fin fond d’un canyon pendant six jours et cinq nuits. Pour se sortir du pétrin, il dut amputer son avant-bras droit avec un canif, un acte à la fois effroyable et courageux. À défaut de pouvoir scier les os de son avant-bras, il parvint à les casser, puis à couper la peau et la chair autour de la fracture. Toutefois, une fois délivré de ce rocher, Aron dut entreprendre une pénible marche de cinq heures, tandis qu’il se vidait de son sang. Heureusement, il finit par croiser une famille de touristes néerlandais et par être transporté à l’hôpital par hélicoptère.

https://youtu.be/wqsnrGfCRUQ

Robert Evans : un miracle hors du commun

Survivre à un seul accident peut être un miracle pour la plupart d’entre nous, mais pas pour Robert Evans. Un soir de septembre 2008, un véhicule a heurté Evans et il a risqué de mourir… On a envoyé donc Robert à l’hôpital, où il a été libéré le lendemain à 3 heures du matin. En se dirigeant vers la maison, il a décidé de prendre un itinéraire raccourci, passant par un passage à niveau. Puis une tragédie a frappé ce pauvre homme et une fois de plus il a été heurté par un train. Miraculeusement, Robert a survécu deux fois avec des blessures mineures.

Ces personnes ont survécu à de grande expérience dans leur vie... Selon vous quelle est histoire qui vous a plus marqué ? Donnez votre avis en commentaire. Et n'hésitez pas de vous abonner, de liker et de partager.

Merci...

DjoukaEzéchiel operanews-external@opera.com