En rapport avec le retour de Gbagbo et Blé Goudé, voici ce que dit Alafe Wakili

Kraemmanuel

Le retour de Charles Blé Goudé et de Gbagbo Laurent a beaucoup défrayé la chronique ces temps ci et même continue de le l'être.

Cette affaire Gbagbo/Blé Goudé fait également couler beaucoup d'encre et de salive tant au niveau national qu'international.

Là où plusieurs sont pessimistes , en colère , là où d'autres prédisent le pire en disant dès leur retour les portes de la prison sont ouvertes pour ces deux cadres du front populaire Ivoirien (FPI) c'est le contraire chez les partisans des fils prodigues du pays qui attendent impatiemment leur leader sur les bords de la lagune Ebrié d'ici peu.

Alafe wakili journaliste et patron du quotidien l'intelligent d'Abidjan a fait une sortie au cours de laquelle il fait une remarque pertinente.

Une remarque qui va dans le sens de décrispation de l'atmosphère qui prend du volume non seulement au jour le jour dans le traitement de ce dossier Gbagbo - Blé Goudé.

<< il y’a une peur de part et d'autre. Il y’a des gens qui disent que si Gbagbo et Blé reviennent qu'il faut les arrêter et il y’a d'autres qui pensent que Laurent Gbagbo en arrivant, c’est un million des gens dehors disant que le vrai président arrive allons y au Palais !.

Il faut aussi parler aux gens et les rassurer. Parce que c’est pas aussi facile.

Il y’a des gens qui ont peur .

Mais il retenir que non , rien ne sera gâter et la vie va continuer. Il ne faut pas avoir peur >>.

Cette intervention du journaliste Alafe wakili vient -elle pour détendre l'atmosphère , le climat Socio politique où le président Issiaka Diaby , président des victimes de côte d'ivoire menace de manifester contre cet acquittement de Gbagbo et Blé Goudé ?.

Pour rappel hier le président des victimes des crises ivoiriennes avait laissé entendre que dès qu'ils posent les pieds en côte d'ivoire à 11h , à 11h 15 min ils sont en prison.

Kraemmanuel contact@operanewshub.com