Politique ivoirienne : l'enseignement de Houphouet qui rattrape tous nos partis politiques

esmellorngsessdonald

'' Ce n'est pas le titre qui honore l'homme mais plutôt l'homme qui honore le titre'', dixit Félix Houphouet Boigny.

Chaque chose en son temps et si nous comprenons aisément l'enseignement du Père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, Houphouet Boigny, qui a peint la politique comme ''la saine appréciation de l'actualité du moment''. Nous boirons goulûment jusqu'à la lie ces nobles paroles qui aujourd'hui font un grand écho dans le marigot politique ivoirien : " Ce que veut l'ivoirien c'est le partage de la richesse et non la misère. Pour ce faire nous devons contribuer à créer la richesse". Nul ne désire en Côte d'Ivoire sombrer dans la précarité encore moins broyer du noir au quotidien et manquer cruellement de tout. Tout homme, toute femme sur cette terre des hommes aspire au bien-être social et fondé son espoir en un avenir meilleur. Raison pour laquelle il ou elle glisse son bulletin dans l'urne espérant que l'élu qui remportant haut la main les élections, apportera un mieux être à la localité. Le parti politique importe grandement car ce sont les hommes qui les dirigent qui oriente le sens souhaité. Et les paroles de ces dirigeants, les populations qui ont faim et soif de développement durable et harmonieux s'en abreuvent à satiété. Voilà pourquoi le père fondateur dira lui le sage de l'Afrique, ces paroles inspirées par la sagesse elle même :" un miracle comme un pari cela se prépare, cela se conditionne, cela se mesure, cela se decide et cela se réalise à force de volonté et de persévérance''.

Sachant la jeunesse ivoirienne prompte à en découdre pour assouvir ses désirs car ne percevant l'aube à l'horizon. Soucieux d'avoir des lendemains enchanteurs et mielleux, les interpellera : '' Jeunes soyez donc impatients, mais soyez-le de façon raisonnée''. Parce que '' Dans cette Côte d'Ivoire où est si vive la conscience de la responsabilité de génération en génération, la fierté veut que, chacun de nous laisse, à la génération future, davantage qu'il n'a reçu''.

Avec ce qu'il nous ait donné de constater dans le marigot politique l'on peut affirmer sans se tromper que la clé de la politique ivoirienne résident en ces messages evicateurs. Que seuls les pro Côte d'Ivoire en vrais initiés pratiquent. " Que chacun a tous les niveaux s'interroge ai-je fait bien fait pour mon pays, ce que je dois?" ... La politique elle s'apprend, apprenons la simplement. Ainsi efforçons-nous de l'apprendre tous les jours en travaillant notre latin.

LORNG ESMEL

esmellorngsessdonald operanews-external@opera.com