Deux personnalités transférées à la Maca

News Hub Creator

L'ancien directeur général de la Mutuelle des personnels du Ministère de l'Education nationale et de l'Enseignement Technique de Côte d'Ivoire ( Mupemenet ) a été mis sous mandat de dépôt et transféré dans la soirée du mardi 7 décembre à la prison civile de Yopougon. Achille Tapé Gozé, puis que c'est de lui qu'il s'agit, est accusé de dernier de fonds d'un montant de près de milliards de Fcfa à la tête de la MUPEMENET, structure qu'il a dirigée, il y a bientôt trois ans.

Convoqué ce mardi à la Police économique puis au Pôle pénal économique et financier à Angré, l'ancien DG de la Mutuelle des Personnels du Ministère de l'Education nationale et de l'Enseignement Technique de Côte d'Ivoire a été mis aux arrêts avant d'être transféré à la Maca. Quelques heures plus tôt, c'est le milliardaire ivoiro-libanais Ahmad Ibrahim Lakiss qui a déposé ses valises dans le pénitencier de Yopougon.

Présenté comme la face visible d'un puissant réseau de fossoyeurs du bois ivoirien avec des ramifications au sommet de l'État, le patron de la Nouvelle société d'exploitation forestière de l'Indenié ( NSEFI) a été cueilli à son domicile par une brigade spéciale du ministère des Eaux et Forêts en charge de la lutte contre le trafic illégal du bois ivoirien.

Ces deux personnalités déjà installées dans la maison carcérale attendent l'ouverture d'un procès pour être situées sur leur part de responsabilité dans les crimes économiques qui leur sont reprochés. Pendant ce temps, l'ex Dg du FER, Lanciné Diaby est toujours dans l'attente.

P. L

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country