En partance pour Mama : le cortège du président Laurent Gbagbo stoppé par des populations en joie

News Hub Creator

© Capture d'écran élément vidéo

Vendredi 28 janvier 2022, grand carrefour Lakota, il est un peu plus de 14 heures, quand une foule compacte en liesse est aperçue sur l'asphalte. Des chants, des cris de joie, des pas de danses et même des larmes mal contenues. Cette foule a laissé éclaté son bonheur à la vue du cortège du président Laurent Gbagbo qui passait par là. La chaleur reflétée par le bitume à cette heure n'a altéré en rien l'objectif de cette foule. « On veut Gbagbo, on veut Gbagbo, on veut Gbagbo !!! », ont-ils lancé en chœur à plusieurs reprises sous des bruits de sifflet.

Dépassé par ces jeunes, femmes, hommes déterminés à voir de prêt l'ancien président ivoirien, le protocole chargé de la sécurité est toute suite aidée par quelques éléments de la gendarmerie nationale. Et pourtant, l'information concernant le voyage du président du Parti des Peuples Africains Côte d'Ivoire (PPA-CI) à Mama, son village natal n'avait pas été rendue publique. Comment cette foule a été informée du passage du président Laurent Gbagbo à cet endroit et à ce jour ? Cette question n'a pas encore trouvé de réponse.

Selon les informations en notre possession, le président Laurent Gbagbo a rallié son village natal pour y effectuer des audiences. Les Archevêques et Évêques de l'église catholique de Côte d'Ivoire doivent rendre une visite de courtoisie à l'ancien président ivoirien. Aussi, a-t-on appris, auprès de nos sources au sein du PPA-CI, le président Laurent Gbagbo doit aussi rencontrer la ligue des femmes (anciennement organisation des femmes du Front Populaire Ivoirien), mais également les populations de Gagnoa qu'il n'a jusque-là pas encore vraiment reçu. Ça promet donc du côté de Mama ce week-end et la semaine à venir.


Yannick_LAHOUA

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country