Économie : L'Etat envisagerait-il d'imposer des taxes sur l'activité des résidences meublées ?

News Hub Creator

La pratique de location de résidence meublées prend de l'ampleur de nos jours. Cette activité rivalise énormément avec les hôtels . Contrairement aux hôtels , les résidences meublées permettent aux résidents de sentir comme chez lui. Ils peuvent également passer les vacances en famille avec leurs enfants.

La location meublée se caractérise par la commune volonté d'un bailleur et d'un locataire de louer un local garni d'un ensemble d'éléments mobiliers de nature à permettre au locataire d'user immédiatement de la chose louée et d'y vivre convenablement, c'est-à-dire doté de confort et de commodités suffisants permettant de manger, dormir et vivre décemment au regard des exigences de la vie courante. Le locataire ne bénéficie d'aucune prestation hôtelière . Cela entraîne le non recouvrement optimal de la taxe liée à cette catégorie d’hébergement. 

C'est une concurrence déloyale car le caractère commercial n'est pas mis en vigueur par le bailleur. La plupart de ces bailleurs ignorent que leurs maisons sont utilisées à de tels fins.

Le problème réel se situe au niveau de l'emplacement des résidences qui se trouvent dans des lieux d'habitation. Ce qui peut entraîner l'insécurité pour le voisinage . Et un manque de rigueur puisqu'il ne prenne pas la peine d'identifier leurs résidents. Ce qui entraîne souvent des dérives occasionnant souvient des morts dans ces lieux , ce fut récemment le cas dans la commune de Koumassi. Cela pourrait-être aussi une cause de l'infidélité galopante. 

Pour ce qui est de de l'identité des locataires il a dans le domaine un problème de mauvaise gérance. Souvent les gérants négligeant qui ne pensent qu'à remplir les caisses de leur boss, se voit même accepter un surnombre de personnes si le locataire augmente le prix séjour.

Pour ce qui est des taxes d'état, les résidences déclarées paient des taxes au commissariat choisi pour la circonstance dans leur Commune. Celle qui ne sont pas déclarées ne sont pas frappées de taxe mais en cas de problème majeur dans la résidence elle ne peuvent recourir au commissariat et même si elle le fait elle assumera assez de charge pour la circonstance...

 Ces résidences meublées n'étant pas identifiable contrairement aux hôtels , comment l'état compte si prendre pour entrer en possession de ces taxes? 

La loi N° 2014-139 du 24 mars 2014 portant Code du Tourisme doivent être accompagnés par des décrets d’application, des arrêtés, des décisions et autres textes pour une plus grande lisibilité de ce type de parafiscalité.

Edmond kouassi (Eddydy)

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country