Ce jeudi 8 juillet est l’anniversaire du décès d’un pilier de la Côte d'Ivoire Gon : découvrons une partie de son parcours

Prolixe_Gold1

Amadou Gon Coulibaly, à débuter sa carrière en tant qu’ingénieur de la direction et le superviseur des grands travaux en 1983. Pendant son exécution à la (DCGT) il est sollicité par Antoine Cesareo, où il fait la connaissance d'Alassane ouattara, en 1990. Ensuite, il est nommé Premier ministre.

Fils d’un chef suprême des senoufos, Amadou Gon Coulibaly, après avoir été Premier ministre, il intègre le cabinet d'Alassane ouattara. 

L’un des éléments privilégiés de la présidente, il devient conseiller technique du président de la République d’où il est chargé des programmes d’ajustement sectoriel, des entreprises publiques et des projets d’investissement pour le développement de la Côte d’Ivoire dont le gisement gazier de fox-trot. 

Nommé premier, ministre par le Président Ouattara, le 10 janvier 2017. Il était le prodige du RHDP à l’élection présidentielle de 2020. Il négocie même la rentrée de l’ex-président GbaGbo auprès d'Ouattara. 

Suite à un malaise, Gon est évacué d’urgence vers la France en mai 2020 pour des soins médicaux et examens. L’intérim est assuré par Hamed Bakayoko. Après plusieurs semaines d’absence, il revient au pays le 2 juillet. Quelques jours plus tard pendant un Conseil des ministres, AMADOU GON COULIBALY meurt à la suite d’un malaise le 8 juillet 2020. 


Reposes en paix grand homme, la Côte d’Ivoire vous oubliera jamais.

Prolixe_Gold1 operanews-external@opera.com