Il y'a 11 ans Gbagbo vivait l'un des pires moments de sa vie. Aujourd'hui, le contraire n'est pas loin

Balamba

Le 11 avril 2011, le Président Laurent Gbagbo finissait capturé dans la main des Forces Armées des forces Nouvelles (FAFN)

Il y'a des moments qui resteront à jamais dans l'histoire de la République de Côte d'Ivoire, c'est le cas du 11 avril 2011 qui a vu le Président Laurent Gbagbo capturer après plusieurs semaines de résistance par les forces républicaines de Côte d'Ivoire ex forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN). Cependant, aujourd'hui l'enfant de Mama está de nouveau réhabilité et s'apprête à passer l'un des accueils les plus époustouflants de son existence.


Le 11 avril 2011, après un long moment de combat entre les deux camps, le camp Gbagbo et celui de Ouattara, l'ancien Chef d'État a été pris dans les mailles des forces républicaines de Côte d'Ivoire ou le camp Ouattara avec l'aide des forces françaises. Après ces événements, il a été envoyé à la Cour Pénale internationale pour répondre de ses actes. Cependant, après dix longues années d'attente, SEM Laurent Gbagbo a été acquitté et blanchi par la Cour Pénale interna- tionale avec son compagnon de tous les temps Charles Blé Goudé.


Aujourd'hui 11 avril 2021 soit 11 ans, jour pour jour, après ce moment inoubliable pour tous les ivoiriens, l'homme politique pris un peu par l'âge s'apprête à fouler la terre d'Eburnie avec une nouvelle popularité plus grandissime que son ancienne et surtout avec un énorme privi- lège accordé par son adversaire politique, Alassane Ouattara, devenu aujourd'hui le président de la République de Côte d'Ivoire. Son retour semble être l'un des piliers d'une Côte d'Ivoire solidaire, réconciliée et rassem- blée tant attendue. Cet onzième anniversaire de l'arrestation du Président Laurent Gbagbo contrairement aux précédents n'est pas loin d'être une joie pour le peuple ivoirien. La marche vers la réconciliation en Côte d'Ivoire serait donc amorcée.


Que pensez-vous de cet onzième anniversaire de ce moment inoubliable, chers lecteurs ? N'hésitez pas à donnez vos avis car nous sommes là que pour vous.

Balamba contact@operanewshub.com