L’Éthiopie décrète un cessez le feu , des rebelles ont repris Mekele

Politologue2.0


Les soldats fédéraux ont quitté leur base de Mekele aujourd'hui vers 16 heures avec des membres de l'administration intérimaire établie par Addis-Abeba, la communication a été interrompue et même les téléphones satellites des organisations humanitaires ont été confisqués par les soldats éthiopiens.


Mekele est à nouveau isolé du monde. Un vent de panique s'est d'abord emparé de la ville, selon des sources humanitaires, avec notamment de nombreux pillages.


Puis, en début d'après-midi, les forces tigréennes envahissent la ville. Des acclamations et des feux d'artifice pouvaient être entendus à Mekele. Un gouvernement de transition qui avait également démissionné a appelé à un cessez-le-feu.


Les responsables régionaux appellent officiellement à un cessez-le-feu afin que les agriculteurs puissent labourer et faire circuler l'aide humanitaire.

Aujourd’hui, la situation sécuritaire au niveau de l’Éthiopie devient de plus en plus inquiétante. Cela est d’autant plus vrai que les autorités compétentes du pays ont décidé de communiquer un cessez-le-feu officiellement.

Politologue2.0 operanews-external@opera.com