"Simone Gbagbo et Sangaré avaient pris Gbagbo en otage" quand Sam l'africain se déchaînait

SimBly

Laurent Gbagbo acquitté définitivement de toutes les accusations portées contre lui, Sangaré Aboudramane ou le gardien du temple décédé et Simone Gbagbo libre, prépare l'arrivée de son époux, retour sur les propos de Sam l'africain qui accusait ouvertement les deux derniers cités d'avoir empêché le président Gbagbo d'accepter sa défaite aux élections présidentielles de 2010 face à Alassane Ouattara.

C'était dans une émission sur la chaîne Vox Africa, co-animée par les journaliste Assalé Tiemoko et Jean Jacques Varold, cet inconditionnel de Laurent Gbagbo a fait des révélations troublantes sur Aboudramane Sangaré et Simone Ehivet Gbagbo.

" Gbagbo avait perdu les élections de 2010, et était prêt à reconnaître sa défaite, mais il a été empêché par Simone Gbagbo et Aboudramane Sangaré qui ne voulaient rien savoir ." Avait étrangement révélé Sam l'africain.

Pour Sam l'africain, fan du président du président Gbagbo Laurent, l'ex première dame et le défunt gardien du temple étaient les véritables comptables de la journée du 11 avril 2011.

Ci-dessous le lien de la vidéo:

https://www.facebook.com/737476156442794/videos/785137592207932/

Par TG

SimBly contact@operanewshub.com