Joana Choumali: l'ivoirienne contemporaine qui met en valeur la culture Baoulé

Bill_WAB

Joana Choumali : promotrice de la culture Baoulé

Née en 1974, Joana Choumali est une photographe ivoirienne indépendante basée à Abidjan. Dans son dernier travail, Awoulaba / taille fine (Awoulaba signifie «reine de beauté» en langue baoulé), Joana explore le concept de beauté et de perfection corporelle. Que faut-il considérer comme ayant un corps parfait?

Elle a commencé sa composition photographique en documentant les fabricants locaux en Côte d’Ivoire qui produisent des mannequins aux formes corporelles plus associées à celles des femmes africaines. Tout cela constitue les représentations hybrides de ce qu’une «femme parfaite» est censée être: la vraie et la parfaite, tout à la fois. L'image finale se traduit par un ensemble déconcertant et déstabilisant de formes, de symboles, de couleurs et d'idées.

Après des études d’arts graphiques à Casablanca (Maroc), Joana a travaillé en tant que Directrice pour une agence publicitaire, avant d’entamer une carrière dans la photographie et l’art contemporain. Ses créations ont été vues et exposées dans plusieurs musées du monde, du Musée du Quai Branly (Paris) au Troppenmuseum (Amsterdam), en passant par Zeitz Mocaa, le Musée d’art contemporain de Cape Town (Afrique du Sud).

Joana a également exhibé ses œuvres au niveau national : au Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire, à la Fondation Donwahi pour les Arts Contemporains, à la Rotonde des Arts et au Palais de la Culture.

Toutes les œuvres de Joana sont disponibles sur son site web, admirez son chef d’œuvre et sa créativité sur son profil Instagram.

Un mot pour cette élégante femme africaine ? Êtes-vous fiers de vos racines, votre culture ?

Bill_WAB operanews-external@opera.com