''Nous avons la capacité de Boycotter ou fermer un artiste en France'', Jojo le cotonnier

DarymKard

Jojo le cotonnier est un jeune ivoirien qui exerce dans l'événementiel en Europe. Présent en France depuis quatre ans, il fait partie d'une association appelé ''Génération consciente''. Une association qui oeuvre dans le social en venant en aide aux artistes qui se rendent en France pour des concerts à travers la communication, la promotion de ces artistes. C'est une puissante organisation puisqu'elle a la capacité de boycotter, fermer un artiste selon son chargé à l'organisation.

En effet, la ''Génération consciente'' est une association de la diaspora ivoirienne basée à Paris. C'est une association qui regroupe les nouveaux arrivants qui ont d'un à sept ans de présence sur le sol européen. Les anciennes associations déjà présentes n'ont pu empêcher la ''Génération consciente'' de prendre son envol. contrairement aux autres associations, la ''Génération consciente'' fait plus dans le social. Les membres ont eu l'ingénieuse idée de faire des cotisations chaque semaine. Avec près de 250 adhérents, c'est dire que l'association a les moyens de sa politique.

Des moyens qui permettent à Jojo le cotonnier et ses amis de poser des actions de bénévolat auprès des artistes ivoiriens, venant se produire en spectacles dans l'hexagone. L'association apporte son aide à ces derniers dans la promotion de leurs différents événements. La Génération consciente le fait en général gratuitement, sans contrepartie. Toutefois, elle a besoin de reconnaissance de ces artistes pour avoir de la visibilité. C'est pourquoi la Génération consciente ne tolère pas les artistes ingrats ou qui se foutent des membres de cette association.

Ainsi, de la même manière l'association arrive à faire la promotion des artistes en Europe, c'est aussi de la même manière qu'elle est capable de créer des problèmes à tous les mauvais grains. Jojo le cotonnier explique cela par le fait qu'il y'a au moins deux membres de la Génération consciente dans les points chauds de Paris. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle arrive à faire la promotion des artistes aussi facilement. L'artiste qui pose donc un acte d'ingratitude, aura ainsi l'effet contraire. << Nous pouvons le boycotter, le fermer complément >>, affirme Jojo le cotonnier.

Heureusement que Jojo le cotonnier reconnait qu'après les différends avec certains artistes, les choses finissent par rentrer dans l'ordre. Mais, il vaut mieux ne pas énerver les rois de la diaspora ivoirienne en Europe.

DarymKard operanews-external@opera.com