Simone Gbagbo à Ouattara : « Laurent Gbagbo est libéré, il doit rentrer chez lui »

Boko77

Laurent Gabgbo de nouveau acquitté. La chambre d'appel de la Cour pénale internationale a confirmé, mercredi 31 mars, l'acquittement de l'ancien président ivoirien des crimes contre l'humanité et crimes de guerre, commis entre décembre 2010 et avril 2011 en Côte d'Ivoire, dont il était accusé.

Le ministère public, à l'origine de l'appel sur lequel la CPI a statué mercredi, avançait que les juges de première instance avaient commis une erreur en considérant en 2019 que l'accusation n'avait pas apporté la preuve de la culpabilité de Laurent Gabgbo et de Charles Blé Goudé, son coaccusé.

Laurent Gbagbo, 75 ans, et Charles Blé Goudé, 49 ans, avaient été accusés de crimes contre l'humanité et crimes de guerre, notamment meurtres, viols et persécution, au cours des violences post-électorales en Côte d'Ivoire de 2010-2011, lorsque Gbagbo avait refusé d'accepter sa défaite face à son rival Alassane Ouattara, l'actuel président.

La Chambre a confirmé à la majorité l’acquittement de Laurent Gbagbo et Blé Goudé obtenu déjà le 15 janvier 2019. Le juge président Chile Eboe-Osuji, a Iu un arrêt qui a débouté la démarche du procureur Bensouda qui, lors d’un appel le 16 septembre 2019 demandait la reprise du procès au motif d’erreurs judiciaires.

La deuxième vice-présidente du Front populaire Ivoirien (FPI), Simone EHIVET GBAGBO a suivi avec intérêt l’audience en appel de ce 31 mars 2021. Au terme de l’audience sanctionnée par la libération définitive du président Laurent GBAGBO, Simone EHIVET GBAGBO a adressé un message au Président Laurent, au ministre Charles Blé GOUDÉ et à l’ensemble de leur équipe de défense. Elle a marqué sa joie et sa satisfaction. «À chaud, la première chose, j’exprime ma joie, je suis satisfaite. La vérité a triomphé, la justice a été faite, gloire à DIEU» a d’emblée indiqué madame Simone EHIVET GBAGBO.

Elle a d’ailleurs qualifié la victoire du Président Laurent GBAGBO de victoire du peuple noir. «Merci et bravo au président GBAGBO lui-même. Merci et bravo au fils Blé GOUDÉ. C’est eux qui étaient devant les combats. Devant les épreuves, ils ont tenu jusqu’aujourd’hui. Merci à eux. Félicitations à eux. Dieu bénisse les Africains, Dieu bénisse les Noirs» a ajouté madame Simone EHIVET GBAGBO.

Avant de terminer son message, elle a lancé un message pressant au gouvernement ivoirien. «Le Président Laurent GBAGBO est libéré, il doit rentrer chez lui. Le gouvernement doit prendre les devants, aller le chercher de la même manière dont ils ont mis un avion pour l’amener là-bas. Ils doivent maintenant affréter un avion pour le ramener. Je compte sur eux. Je compte sur le gouvernement tout entier», a déclaré la deuxième vice-présidente du Fpi.

Boko77 operanews-external@opera.com