Accusé de les avoir utilisés pour être réintégré à la DGI : ce que Katinan pense des Francs-maçons

News Hub Creator

Pour la première fois depuis l'accusation portée contre lui par l'hebdomadaire Jeune Afrique, Justin Koné Katinan dit ce qu'il pense des membres de cette confrérie ésotérique. Le porte-parole du PPA-CI a en effet levé un coin de voile sur ses propres sentiments sur la Franc-maçonnerie ivoirienne, face à des militants du PPA-CI qu'il recevait chez lui le jeudi 18 novembre à Angré château. << J'ai beaucoup de respect pour les francs-maçons qui ont leurs réflexions. Ce sont des personnes qui pensent que leur vision des choses est une voie pour le progrès, c'est leur conception à eux et je la respecte comme je le fais pour tous ceux qui participent d'une façon ou d'une autre au progrès de l'humanité. Mais je ne suis pas Franc-maçon. Je suis issu d'une société initiatique et j'estime qu'en tant qu'Africain ce sont les valeurs initiatiques de ma société que je devais promouvoir sans être fermé aux autres valeurs venues d'ailleurs tant qu'elles ne heurtent pas celles que je considère comme essentielle pour ma culture d'origine.>> A indiqué Justin Koné Katinan. Et le porte-parole du PPA-CI (Parti des peuples africains Côte d'Ivoire) de s'adresser à l'hebdomadaire français Jeune Afrique en ces termes. << Donc Jeune Afrique, ne me faites pas entrer dans une société à laquelle je n'appartiens pas. J'ai des amis francs-maçons mais moi je ne le suis pas et je n'ai vraiment pas eu besoin de déranger une loge maçonnique pour me faire bénéficier de mes droits. J'imagine qu'il y a mieux à faire dans une loge que de s'occuper d'une banale affaire de reprise de service d'un fonctionnaire, petit commis de l'État. Vraiment !>> A espéré coupé court Justin Koné Katinan, cette affaire pour laquelle Jeune Afrique a fait du bruit.

Haity

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country