Tiken Jah Fakoly : ''quelles sont les intentions de Ouattara à l’égard de son frère cadet ? ''

Cyrille_NAHIN

Dans un entretien accordé au confrère Jeune Afrique, publié ce lundi 31 mai 2021, l’artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly dénonce un recul démocratique sur le continent noir au profit de ce qu’il appelle la ‘‘famillecratie’’.

Le fils d’Omar Bongo Odimba au pouvoir d’Etat au Gabon, celui d’Idriss Déby Itno au Tchad ou encore celui de Gnassimgbé Eyadema au Togo, des successions familiales dans des pays pourtant dits démocratiques. Cette tendance à la succession familiale inquiète le reggeaman ivoirien Tiken Jah Fakoly (52 ans) si bien qu’il se préoccupe des intentions du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara pour son frère Téné Birahima Ouattara.

«Certains se demandent quelles sont les intentions de Ouattara à l’égard de son frère cadet. », a indiqué Tiken Jah ou Doumbia Moussa Fakoly à l’état civil.

Le reggeaman ivoirien salue le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire mais regrette que ni l’ex-président ivoirien, ni Charles Blé Goudé, ni Guillaume Soro, ni Bédié, ni Alassane Ouattara ne soient responsables des 3000 morts de la crise postélectorale 2010-2011.

Il dit espérer le retrait de Bédié, Gbagbo et Ouattara, de gré ou par contrainte de la vie politique ivoirienne pour l’avènement d’une nouvelle classe politique.

 

Cyrille NAHIN

 

Cyrille_NAHIN contact@operanewshub.com

Opera News Olist