Voici pourquoi il ne faut jamais avoir de plan B

Iliaskalia

Bon Mon Cher, aujourd’hui je m’en vais partager avec toi la très célèbre histoire d’un général chinois Sun Tsu tiré du livre qui s’intitule :  « L’art de la guerre de Sun Tsu ». C’est une histoire que tu dois absolument connaitre si jamais tu es un adepte des plans B.


Sun Tsu était un célèbre général chinois qui gagnait tous ses combats avec une stratégie assez étrange. 


Sa tactique de guerre était simple. Chaque fois qu’il attaquait un village, ses troupes encerclaient un village mais laissaient toujours une petite faille pour permettre aux combattants dudit village de s’enfuir. 


Et chose curieuse, a chaque fois qu’il le faisait, Sun Tsu et ses troupes remportaient la bataille. Alors vint un jour ou l’empereur lui posa la question suivante :


- Général, pourquoi est ce que lorsque vous attaquez un village, vous demander toujours à vos troupes de laisser une faille par laquelle l’ennemi pourrait s’enfuir. 


Alors même que vous pouvez tous les exterminer ? (Silence)


- Le général : si vous encerclez un village sans laisser d’issu à l’ennemi, 


l’ennemi coincé n’aura plus qu’une seule option en tête, se battre avec l’énergie du désespoir avec pour objectif de faire le maximum de dégât avant de se faire tuer. 


Et la, un seul homme sans issu, qui se bat avec l’énergie du désespoir peu faire très mal même s’il n’a pour unique arme qu’un cure dent. 


Alors qu’à l’inverse, si on lui laisse une faille pour s’enfuir, il évitera tout affrontement et cherchera à sauver sa peau en s’enfuyant.


Bon ma personne, maintenant tu dois sans doute te poser la question de savoir, c’est quoi le rapport avec le plan B. 


ET bien ma personne dis-toi que lorsque tu as un plan B, tout ce que tu fais c’est de créer une faille dans ton cerveau un peu comme le fait l’armé du général Sun Tsu. 


Quand tu as un plan B tout ce que tu fais c’est que tu es en train de dire à ton cerveau : 


« De toute façon si ce projet ne fonctionne pas, je pourrais toujours faire mon petit commerce ».


En pensant comme ça comment veux-tu aller creuser jusqu’au plus profond de ta personne, pour faire fonctionner ton business ? 


Comment veux-tu trouver la force de te battre avec l’énergie du désespoir ? 


Ce qui va se passer c’est que, à la moindre difficulté (parce que oui ma personne, ça deviendra difficile), tu auras vite fait de te rabattre sur ton plan B.


Et il se trouve qu’ne général le plan B est moins glorieux que le plan A. Donc ma personne, si tu as un Plan B, ça veut dire que le plan A n’est pas assez important pour toi, donc fais directement le plan B.


Tu sais mon cher, il y’a 3 ans j’étais boursier. 


Donc l’Etat français me versait 100 euros de bourse tous les mois compte tenu fait que j’étais étudiant. 


Entre nous soit dit, avec 100 euros de bourse je ne pouvais pas faire grand-chose mais bon je ne sais pas comment mais je m’en sortais plutôt bien.


Il se trouve que durant toute cette année académique la, je me répétais sans cesse qu’il faut que je me trouve un job.


Mais bon comme j’avais un plan B (ma bourse), je ne me suis pas bougé plus que ça. 


Donc j’ai fini l’année sans jamais chercher vraiment un job. Sauf que pendant l’été, je n’avais pas de bourse, donc pas d’entrée d’argent. 


Donc il fallait absolument que je me trouve un travail si je ne voulais pas crever la dalle. 


Et bien je peux te jurer que j’ai remuer ciel et terre pour trouver un job. Et devine quoi ? 


En espace de 2 semaines, j’ai pu faire ce que je n’avais jamais pu réaliser en 9 mois. J’ai rédigé des tonnes de CV et je les ai déposés un peu partout. 


En 2 semaines, j’avis un job. Tu vois, il a fallu que je sois dos au mur pour vraiment me battre avec l’énergie du désespoir. 


Il a fallu que mon plan B soit mon seul plan pour que je bouge.


Malheureusement la nature humaine est celle de faire le moins d’efforts possible. 


Du coup on a tendance à ne faire les choses que lorsqu’on se sent obliger de les faire. 


Donc ma personne, si vraiment tu veux t’en sortir dans un domaine, je t’invite à te mettre dos mur. 


A te dire que tu es obligé de réussir dans le domaine dans lequel tu te lances, qu’il n’y a pas d’autre issue possible. 


C’est cela ou la mort. Elimine toutes les issues possibles afin d’éliminer les failles qui pourraient mettre en mal ton projet.


J’essaie au quotidien de l’appliquer et je t’avoue que ça m’a changé la vie. 


A l’instant ou je te parle, j’ai arrêté tous mes jobs que je faisais à gauche à droite ceci afin de me consacrer à fond dans un business que je suis en train de lancer. Pourquoi ? 


pour me mettre dos au mur. Et me mettre dans la tête que je n’ai qu’une seule l’option. 


Il faut que ce business fonctionne absolument sinon je suis un homme mort. Et devines quoi ? 


Je suis devenu 10 fois plus productif depuis la. J’ai des idées qui me viennent en tête et je les expérimente. 


Des fois ça marche des fois pas du tout. Mais bon je sais que je n’ai pas le choix donc je travaille d’arrache-pied pour que ça marche. J’ai éliminé mon plan B.


𝗤𝘂'𝗮𝘀 𝘁𝘂 𝗮𝗽𝗽𝗿𝗶𝘀 𝗮𝗽𝗿𝗲𝘀 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗹𝗲𝗰𝘁𝘂𝗿𝗲 ?


𝚂𝚒 𝚝𝚞 𝚊𝚜 𝚊𝚒𝚖é, 𝚌𝚘𝚖𝚖𝚎𝚗𝚝𝚎𝚜 𝚎𝚝 𝚙𝚊𝚛𝚝𝚊𝚐𝚎𝚜 𝚕𝚊 𝚙𝚞𝚋𝚕𝚒𝚌𝚊𝚝𝚒𝚘𝚗.

Iliaskalia operanews-external@opera.com