Retour de Gbagbo / Un député de l'opposition répond au Rhdp : "Gbagbo ne viendra pas en catimini"

Kanoufrancklin

Depuis quelques jours, la sphère politique ivoirienne est traversée par des sons discordants sur la manière du retour au pays de l'ex-président de la république Laurent Gbagbo. C'est dans cette grisaille politique que le député de Bangolo commune et sous-préfecture de Zou, que le député Eds de Bangolo, Guehi Ignace dit Lenas s'est prononcé, il y a quelques heures. Pour le député de Bangolo commune et sous-préfecture de Zou, du moment où la cour pénale Internationale a débouté les 82 témoins qui ont défilé à sa barre, il n'y a plus de contraintes à l'arrivée du fondateur du front populaire Ivoirien." Depuis quelques jours, on entend des militants ou sympathisants du Rhdp dire qu'aucun accueil ne doit être réservé au président Laurent Gbagbo. Nous au front populaire, nous disons que c'est injuste. Gbagbo ne peut pas venir et ne viendra pas en catimini comme un voleur. Nous allons l'accueillir parce qu'il a vaincu la justice internationale où d'aucuns lui donnaient 60 ans de condamnation. Tous les ivoiriens devraient aller lui rendre un véritable hommage. Tous ceux qui se réclament du panafricanisme devraient venir rendre un vibrant accueil à celui qui est sorti vivant de plus de 10 jours dans le sous-sol de sa maison face à la pluie de bombes de l'armée française", a déclaré le successeur du député Tailly Hermann Thierry du Rhdp. Continuant il a indiqué que l'arrivée de Laurent Gbagbo contribuera à relancer la machine de la réconciliation nationale :" Depuis 2011, on a l'impression que quelque chose manque à la réconciliation dans notre pays. Il s'agit de l'absence de Laurent Gbagbo et Blé Goudé Charles en cote d'ivoire ainsi que des nombreux exilés et les prisonniers politiques et militaires. Si le président Alassane Ouattara a décidé de s'engager dans la voie la réconciliation nationale il faut plutôt l'encourager que de saper son efforts par des discours haineux. Aucun ivoirien ne souhaite une autre crise dans ce pays. C'est dans cette dynamique que tous les ivoiriens devraient s'engager mais non le contraire" a confié le secrétaire national chargé de la formation des militants du Guémon.

Kanou Francklin.

Kanoufrancklin contact@operanewshub.com

Opera News Olist