Inertie et ineptie? Evitez la confusion

Yves_Martial

Nombreux sont les utilisateurs de la langue française qui font des confusions sur certains mots à cause de leur trop grande ressemblance au niveau de l’orthographe. C’est le cas notamment avec les termes « inertie » et « ineptie » qui constitueront la trame de cet article afin d’amener les uns et les autres à ne plus faire l’erreur.

Une inertie se définit comme un manque d’activité, d’énergie ou de réaction. En un mot, ça caractérise l’état de ce qui ne bouge pas ou peu. L’inertie a pour synonyme la passivité. Illustrons nos propos avec la phrase suivante « Ces journalistes sont rompus dans l’art de dénoncer l’inertie des autorités municipales sur la gestion des ordures ménagères ».

En revanche, on parle d’ « ineptie » lorsqu’il est question d’absurdité, d’action ou de parole sotte. En d’autres termes, une « ineptie » fait référence à une parole insensée. Ce mot a pour synonymes l’absurdité, la sottise, la bêtise ou encore la stupidité. On peut dire alors « Une plateforme d’informations sérieuse ne permettra jamais que ses journalistes racontent des inepties de peur d’être poursuivie pour diffamation ».

Evitez donc désormais de confondre « inertie » et « ineptie ».

Yves_Martial

Yves_Martial operanews-external@opera.com