Grève des gardes pénitentiaires à Gagnoa : qui a assassiné le Sergent-chef N'Tapké ?

Edmondethan


La grève des gardes pénitenciers qui a débuté le mercredi 18 août dernier sur toute l'étendue du territoire national a été fatal pour le sergent N'tapké de la prison civile de la commune de Gagnoa.

En effet ce dernier a été retrouvé mort avec deux balles logées dans la tête. Cette découverte macabre a secoué toute la ville entière et est arrivée aux oreilles des autorités.

Les premiers éléments de l'enquête privilégient deux pistes : à savoir la thèse de l'assassinat sur fond de règlement de compte et la thèse du suicide.

Pour l'instant les résultats définitifs de l'enquête ne sont pas encore disponibles, il faudrait donner encore du temps aux limiers de la police nationale pour élucider cette mort qui touche directement leur corporation.

Il faut rappeler que le sergent chef N'tapké appartenait à la promotion de l'année 2010.

Nous présentons toutes nos condoléances à la famille du disparu et à ses collègues de service.

Sources : www.actualiteivoire.info

Edmondethan contact@operanewshub.com

Home -> Country