Election FIF / Choilio Diomandé formel : «Jacques Anouma a pris parti »

Sirikikaloga

Le nom du nouveau président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) aurait dû être connu depuis le 16 mai 2020. Mais le processus a été pollué par une succession de crises. Fort de cette triste réalité, Le bureau du conseil de la Fédération Internationale de Football Association (Fifa) a décidé, le 25 décembre 2020, de mettre la FIF sous sa tutelle. Suite à cette décision, un comité de normalisation dirigée par la Sénatrice Mariam Dao Gabala a été mis en place. La principalement mission de ce comité est d’organiser au plus vite les élections du président de la FIF. Mais au-delà de cette mission, le président de la FIFA, lors de son passage en Côte d’Ivoire le vendredi 26 février 2021, a officiellement demandé à l’ancien président de la FIF de s’impliquer dans le processus électoral et de veiller à l’unité autour de cette élection. Mais pour le journaliste, Choilio Diomandé, Jacques Bernard Anouma n’est plus apte à mener cette mission puisque selon lui, il aurait pris parti pour un des candidats. « Jacques Anouma, vu sa position était censé rassembler autour de ces élections, mais le constat aujourd’hui est qu’il a pris parti pour un camp.il sera donc difficile voire impossible pour mener à bien la mission que lui a confier le Président Infantino », a laissé entendre le patron du journal Abidjan Sport ce mercredi, lors de l'émission '' l'heure des tchactheurs'' sur la 3.      

 

Sirikikaloga contact@operanewshub.com