Grand-Bassam: Des échauffourées en mi journée entre des jeunes de la ville et la police, la raison

News Hub Creator

Photos archives/La police a dispersé des jeunes de la ville qui mettaient feu à des pneus

La journée de ce vendredi 27 mai a été particulièrement chaude dans la ville de Grand-Bassam. Pour cause, plusieurs jeunes de la ville et la police ont eu un affrontement en mi journée au quartier Air France. 

En effet, il était 14 heures lorsqu'à notre arrivée dans la première capitale ivoirienne, les échauffourées ont commencé. La voie principale menant vers la mairie au niveau du pont, a été coupée en deux par les jeunes manifestants qui protestaient contre une opération de déguerpissement de leur quartier, un quartier précaire situé à quelques encablures du complexe sportif de Bassam. 

Sur cette voie, plusieurs pneus de voitures entassés ont été mis à feu par ces jeunes qui ne demordaient pas. Toute la journée donc, c'était une course poursuite dans les rues de Bassam engagée par les nombreux policiers déployés sur les lieux pour la circonstance.

 A bord de leur véhicule, les policiers patrouillaient les rues pour disperser à coups de gaz lacrymogènes ces groupes de jeunes déterminés à empêcher les casseurs à accomplir leur mission. 

Au moment où nous quittons Bassam ce soir, des éléments de la police étaient encore postés à divers endroits de la ville, notamment au rond-point de l'hôpital général, au carrefour jeunesse, avec leurs accessoires de dissuasion en main.

JT

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country