Ghana: le dernier hommage rendu au jeune Maxwell

PolTanguy

Ça vous paraîtra sûrement irréaliste, mais au Ghana c'est une tradition et elle est monnaie courante.

En effet, le jeune Addo Maxwell, 18 ans décédé dans la fleur de l'âge était un étudiant. Et selon la tradition locale, le corps peut-être exposé soit dans un cercueil ou soit être exposé dans une position qui est en rapport avec l'activité du défunt. Et donc étudiant, le corps de Maxwell fût exposé en position assise comme s'il révisait ses cours accompagné d'une apparence normale.

De plus, après que chaque membre de sa famille lui ait profané des paroles pour l'accompagner dans sa future vie dans l'au-delà, le jeune Maxwell aura un dernier hommage qui lui sera rendu par les écoliers et scouts du village. Avec un père cultivateur de cacao dont Maxwell aidait à ses temps perdu de son vivant, il aura droit à un cercueil en forme de fève de cacao. Il faut le dire, au Ghana le cercueil correspond plus fréquemment à l'activité du défunt.

Une fois l'heure de l'ultime départ, les porteurs avancent en dansant avec le cercueil ainsi que ses amis sous le rythme des tambours tout au long du trajet jusqu'à la dernière demeure là où il sera mis en terre. C'est tout un ensemble de symboles qui ont été réuni afin de rendre un dernier hommage à Maxwell digne d'un chef à ce jeune de 18 ans parti trop tôt.

Comme l'a dit un chanteur, ''quand on est jeune, on ne meurt pas, on perd la vie.''

https://www.facebook.com/imineoTV/videos/3928376473920527/

PolTanguy contact@operanewshub.com