Cacao-Café, une menace guette le cacao de Côte d'Ivoire

DOUHOJACQUES

Des planteurs détruisent les pieds de cacaoyers pour des plantations d'hévea culture. Mr Serikpa Dominique installé à Daloa, nous donne les causes des menaces sur le cacao de Côte d'Ivoire. Selon lui:" les producteurs grognent contre le prix du kilogramme de cacao. Beaucoup de planteurs détruisent les pieds de cacaoyers pour hévéa cultuture. Ils se plaignent de l'impossibilité de vendre leur cacao au prix de plus de 1000 francs. Tout le monde oriente sa vision vers l'hévéa cultuture. Personne ne peut avoir le courage de vendre à perte le fruit de son dur laveur . La commercialisation du cacao est ainsi bloquée", a-t-il fait savoir. Selon nos sources par rapport à la gestion de la filière du cacao, un agent a déclaré sous l'anonymat :" le président Alassane Ouattara n'a aucune prétention de voir ses concitoyens souffrir. L'Etat de Côte d'Ivoire n'est pas contre les intérêts des planteurs", a-t-il expliqué. Le chargé de marketing de la coopérative agricole COPCCD, Mr Kanga Kouadio Rigobert ne comprend pas la situation des paysans en Côte d'Ivoire.:" Nous voulons que les paysans bénéficient de la subvention de la part de la filiere du cacao en garantissant le prix bord champ à plus de 1000 francs sur une bonne prriode. Nous ne lançons que des cris de cœur au gouvernement pour l'amélioration du prix bord champ de notre cacao", a-t-il fait remarquer. A en croire aux souhaits et colère des producteurs du cacao, une menace plane sur le cacao de Côte d'Ivoire.

DOUHOJACQUES contact@operanewshub.com

Opera News Olist