Tchad-Panafricanisme : Découvrez le « QG » des fans de Gbagbo à Ndjamena

Y.KOBO

(Une affiche avec le poster du président Laurent Gbagbo au "QG des Fans de Gbagbo" à Ndjamena, annonçant le jour de son retour en Côte d'Ivoire, donc en Afrique/Photo Archives)

L’audience du président Laurent Gbagbo avait déjà franchi les frontières ivoiriennes, car l’historien qui a lutté toute sa vie pour l’avènement de la démocratie en Côte d’Ivoire, est aussi reconnu par de nombreux Africains pour ses actions et prises de paroles en faveur de l’indépendance africaine, qui passe par panafricanisme.

Ainsi, le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) est adulé par de nombreux intellectuels africains notamment des Tchadiens qui militent en faveur de ce courant de pensée. Et son incarcération à la Haye n’a fait que renforcer davantage l’amour que ces Africains ont pour l’ancien chef d’Etat ivoirien.

En effet, pour matérialiser leurs soutiens au prédécesseur du président Alassane Ouattara, ces Tchadiens sympathisants de Gbagbo ont érigé un espace baptisé « Quartier général (QG) des fans de Laurent Gbagbo » situé à Ndjamena, capitale du Tchad, selon l’information relayée par la plateforme ‘’Fan club Tchad de Gbagbo’’.

Pour ces Tchadiens, Laurent Gbagbo est une fierté pour toute l'Afrique.

« Gbagbo est le seul grand panafricaniste francophone en vie pour nous. Sa vie est un modèle de combat pour la liberté et l'égalité des peuples », soutien ce fan club.

Il faut rappeler qu’une belle ambiance a régné le 17 juin 2021, au QG des Fans de Laurent Gbagbo à Ndjamena, le jour du retour du Woody de Mama en Afrique, précisément en Côte d’Ivoire.

Lors de son premier discours tenu à son QG de campagne de 2010, le président Gbagbo n’a pas manqué d’être reconnaissant aux Africains qui, d’une manière ou autre, lui ont exprimé leurs soutiens.

« J’ai appris en prison que je suis de toute l’Afrique. Toute l’Afrique m’a soutenu. Tous les Africains m’ont aidé à tenir. Des chefs d’Etat m’ont aidé à tenir, les peuples m’ont aidé à tenir », a-t-il soutenu.

Y.K

 

Y.KOBO contact@operanewshub.com