Lizzie Velasquez : Une personne courageuse

Paulsoro33

Il faut de tout pour faire un monde! Et Lizzie Velasquez est la preuve que dans la vie, chacun possède sa propre beauté. En 2008, la jeune femme avait été «élue» femme la plus laide du monde par des internautes après la publication d’une vidéo YouTube la montrant dans sa vie quotidienne.


A l’époque cette vidéo a connu une très large diffusion dans le monde entier. Ce qui a détruit Lizzie qui n’avait alors que 17 ans. Il faut être très fort pour pouvoir assumer une étiquette aussi cruelle. Et pourtant, aujourd’hui; la jeune femme avoue que c’est l’une des plus belles choses qui pouvaient lui arriver. Voici pourquoi.


Lizzie est victime d’une maladie génétique extrêmement rare appelée syndrome de Marfan. Elle s’accompagne d’une multitudes de problèmes. Lizzie possède un physique peu conventionnel : 1,60 m pour moins de 30 kilos, elle ne peut pas prendre de poids. Elle a des membres très maigres, un œil droit déficient, des traits physiques déformés, et elle se fatigue très rapidement.


Une victime de harcèlement psychologique

Et comme si ce n’était pas suffisant, Lizzie a du essuyer la cruauté du monde entier. A l’école, elle subissait des brimades et insultes incessantes. Toute son enfance a été partagée entre les dizaines d’opérations chirurgicales. Ces dernières étaient destinées à lui permettre de vivre le plus normalement possible et le regard lourd des autres enfants.



Mais elle a appris par la force des choses à ignorer les critiques notamment grâce au soutien de ses quelques copines et de sa famille.


Cependant son monde va littéralement s’effondrer le jour où elle va publier sur le net une vidéo où elle raconte sa vie et sa mésaventure. Car en plus de porter le titre de la femme la plus laide du monde, Lizzie devait supporter les milliers de commentaires haineux qui se succédaient sous son documentaire.

Paulsoro33 operanews-external@opera.com