Vetcho Lolas : "j'ai braqué, agressé, volé... Dieu merci je n'ai pas eu le VIH après tout mon vécu"

News Hub Creator

Ça fait toujours du bien d'entendre qu'un artiste a changé de camp pour servir Dieu. Le seul outil précieux que détient le chanteur, c'est sa voix. S'il décide de mettre cela au service de son Dieu, c'est qu'il y a un réel changement de mentalité qui s'est opéré dans sa vie. Après Claire Bahi qui a quitté l'univers du coupé décalé pour se ranger du côté de la musique chrétienne, c'est au tour de Vetcho Lolas de quitter son ancien genre musical pour le gospel.

Ce lundi 24 janvier 2022, l'artiste a été invité sur le plateau de l'émission "Showbuzz". Il a été invité afin de donner les raisons du changement de genre musical qu'il a eu à faire ces jours-ci. Vetcho Lolas a dit ceci: "j'ai braqué, agressé, volé... Dieu merci que n'ai pas eu le VIH après avoir eu des relations avec plusieurs femmes".

L'artiste a juste fait un epitome pour montrer comment est-ce qu'il a été utilisé pour servir le diable. Il est très reconnaissant à Dieu qui l'a épargné des maladies après toute la vie de débauche qu'il a eue à mener. Dans son discours, il a parlé de clans dans l'univers de la musique ivoirienne. Il a affirmé que pour réussir il faut être avec ceux qui ont le pouvoir de faire réussir les artistes.

Vetcho Lolas n'a pas donné d'amples explications sur ce sujet. Toutefois, on sait que lorsqu'il s'agit de clan, ou d'un petit cercle de personnes influentes, il y a beaucoup de règles à suivre quand on est membre. Pour l'artiste Vetcho, il vient à Dieu parceque sa musique ne marche pas dans le monde. Vetcho Lolas est certain que chanter pour Dieu lui réussira car comme l'a dit l'artiste KS Bloom, "Dieu n'échoue jamais". On lui souhaite une belle nouvelle aventure tout en espérant que les portes des bénédictions spirituelles s'ouvrent pour lui.

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country