FIF : Les clubs menacent de boycotter le championnat si la subvention n'est pas versée

FidèleNeto

Le Championnat National menacé?


Les clubs réclament la subvention


Le Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (CN-FIF), va faire face dans les jours à venir à une fronde de certains presidents de clubs. Enfin s'ils parviennent à mètre en exécution ce qu'ils préparent de faire actuellement. En effet depuis la fin de cette semaine certains présidents de clubs menacent de ne pas aligner leurs équipes s'ils ne perçoivent pas en intégralité ou la moitie au pire des cas, la subvention allouée aux clubs depuis des années par la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). C'est en quelque sorte une coutume et quel que soit le dirigeant qui arrive à la tête de la faîtière du football en 

Terre d'Eburnie, doit sacrifier aux rituels nous dit-on.  La présidente du Comité de Normalisation de la FIF, Dao Gabala à qui la FIFA a confié la gestion de la FIF tout récemment, pour une période d'un an, ne doit pas se soustraire à la règle. Elle doit donc s'y conformer et payer cette subvention. Ces dirigeants de clubs estiment que le Comité de Normalisation de la FIF se devrait de régler ce épineux problème logiquement avant même la programmation et la reprise du championnat national de la ligue professionnelle de football. Puisse que cela est inscrit dans les charges de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Selon leurs explications, vu qu'il n'y a vraiment pas eu d'activité la saison dernière, les clubs dont la quasi-totalité fonctionne en grande partie grâce à ce fonds, devraient prendre part au championnat national de la ligue professionnelle cette saison sans problème si Dao Gabala Mariam et son équipe leur avaient octroyé cette Mane. Malheureusement pour le moment ce n'est pas le cas. Ils se demandent comment ils vont s'y prendre en cette période où la conjoncture créée par la Covid-19 a plombé toutes les activités. En tout cas ces presidents de clubs de ligue 1et 2 ont les regards tournés désormais vers la présidente du Comité de Normalisation de la FIF. Et, espèrent tous qu'avant l'entame du championnat national dont les hostilités débutent le 27 mars 2021 pour les 14 clubs de la ligue professionnelle 1 et le 2 avril pour la deuxième division avec ses 16 clubs, qu'ils auront gain de cause. Dans le cas contraire, il n'y aura pas de championnat. A savoir que la subvention que réclament les presidents de clubs est le fruit des droits télé, de partenariats et autres sponsoring que la FIF reçoit. Si elle est payée, ce sera  une grosse bouffée d'oxygène pour tous ces clubs. Et le championnat va se dérouler comme sur des roulettes sans grincement de dents.


Fidèle NETO

FidèleNeto contact@operanewshub.com