Peut-on dire d'un enseignant recruté avec le BAC qu'il ne sait ni lire ni écrire correctement ?

RichardToty

Le jeudi 08 juillet 2021, Monsieur Assalé Tiémoko, Député Maire de Tiassalé, dans une dynamique de proposer des solutions idoines au niveau actuel du système éducatif ivoirien, a fait une somme de publications sur sa page officielle facebook.

C'est tout de même une bonne chose, car l'éducation nationale d'un pays est ce que représente les racines pour un arbre.

Cependant, cibler directement et publiquement certains (ceux de 2014 recrutés avec le BAC) d'entre eux qui ne sont pas acteurs de leur recrutement et qui ont servi et servent depuis les années 2014 jusqu'à ce jour, en disant qu'ils ne savent ni lire ni écrire correctement, n'est-il pas faire preuve de mauvaise foi ?

Sans omettre le fait qu'il peut arriver que certaines choses échappent au commun des mortels, les enseignants sont les seuls responsables des fondamentaux qui ont contribué à ce que nous sommes aujourd'hui.

En clair, tout le monde est passé d'entre les mains d'un enseignant qui lui a appris à lire, à compter, à écrire et à communiquer.

Vivement que les irrégularités qui brouillent la lueur de notre système éducatif soient posées avec courtoisie et au bon endroit pour redonner vigueur à l'école ivoirienne qui souffre déjà.


RichardToty

RichardToty contact@operanewshub.com