Comment fonctionne une voiture volante ?

Flaashnews

Comme nous l’avons déjà mentionné au début de cet article, vous devez certainement vous demander comment fonctionne cette voiture volante. Qu’est-ce qui lui permet de voler, et surtout, à quoi peut bien ressembler cet engin mi-voiture mi-avion ?

De toute évidence, le projet dont il est question dans cet article, n’est pas une voiture comme il en existe au sol. Les nombreuses images de modèles de ces véhicules volants, qui circulent sur Internet, peuvent vous donner une idée claire de ce à quoi il faudra s’attendre.


Le véhicule ressemble à un drone

Et si l’on voit l’un des prototypes de voitures volantes, qui ont été développés au Japon. Eh bien, on pourrait dire qu’il s’agit plutôt d’un drone assez grand et lourd, équipé d’hélices, de moteurs et de roues.

Ce véhicule volant peut décoller et atterrir à la verticale, à la manière d’un hélicoptère. Ce qui lui a valu son acronyme anglais de « VTOL », pour « Vertical Take-off and Landing » (ou décollage et atterrissage à la verticale en langue de Molière).


Le premier essai de la voiture volante


Un premier essai a été réalisé au Japon sur un drone pesant 150 kg et muni de 4 hélices. Certes, les tests effectués à Tokyo ont donné des résultats probants, quoique jugés « décevants » pour certains.

Mais quoi que l’on puisse dire, il faut bien admettre que ce nouveau prototype de voiture volante a tout de même réussi à atteindre une altitude de 3 m. ll a même pu rester dans les airs pendant près d’une minute ! Ce qui est un exploit pour le moment.

Des améliorations restent à faire bien sûr. Et justement, un nouveau prototype a été conçu dans ce sens, toujours au Japon.

Un stationnement facile et rapide


Pour vous donner plus de précisions sur cette voiture volante, il s’agit d’un modèle de 4 m de long et de 3,50 m de large. Il peut tenir sur un espace occupé par deux voitures stationnées côte à côte.

Autrement dit, ce véhicule volant monoplace n’a besoin que de deux places de parking pour être garé sans peine. Le modèle SD-03 est équipé de 8 rotors contrarotatifs, qui sont alimentés par des batteries.

Cela pourra permettre à la voiture de voler à une vitesse de 60 km/h pendant une trentaine de minutes, tout en garantissant la sécurité du pilote lors des éventuelles situations d’urgence. Par ailleurs, ce prototype possède deux hélices au niveau de chaque coin.

Flaashnews operanews-external@opera.com

Home -> Country