Voulant jouer les pacificateurs, Safarel Obiang s'attire la colère de Debordo Leekunfa

News Hub Creator

Depuis quelques jours maintenant, la star de la musique ivoirienne et du coupé-décalé, Debordo Leekunfa s'est engagé dans un conflit contre les artistes étrangers et Congolais en particulier. En effet, le président des Légionnaires s'en sévèrement pris à l'artiste renommé congolais, Fally Ipupa, déclarant qu'aucun artiste de ce pays d'Afrique centrale, ne pouvait rivaliser avec lui en matière de musique. Une affaire qui fait depuis lors fait couler beaucoup d'encre sur les réseaux.

Voulant jouer pour sa part l'intermédiaire ou l'apaiseur de conflit, Safarel Obiang s'est malheureusement heurté à l'intransigeance et à l'obstination de Debordo Leekunfa qui s'est retourné contre lui en lui mettant en garde.


Debordo Leekunfa s'attaque à Safarel Obiang :

« Petit Safarel, je prie Dieu pour que tu reviennes à la raison parce que si moi Debordo, je décide d'arrêter le coupé-décalé, même un spectacle, tu n'auras plus, renseigne toi sur tous ceux qui se sont attaqués à Debordo, comment ils ont fini. Je répète toujours tout le monde est mort sauf moi seul, petit, Dieu m'inspire faut faire attention à ce que tu fais », a déclaré le Mimi.

Parallèlement à sa ‘croisade’contre les artistes congolais, Debordo Leekunfa a reçu une invitation d'un des doyens de la musique et de rumba congolaise Koffi Olomide pour participer à son concert le 27 novembre prochain à la Defensa Arena de Paris. Cependant, comme vous pouvez le redouter, Debordo Leekunfa a décliné l'invitation du grand Mopao.


Continuez de vous abonner pour plus d'actualité, merci !


Maurilho ASSAI

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country