Effondrements du pont de Gesco : l’enquête conclut à la responsabilité de l’entreprise

News Hub Creator

Amédé Koffi Kouakou, ministre de l'équipement et de l'entretien routier, suite à l'éboulement du pont de Gesco en construction accordé une interview au journal Nouveau Réveil, situe la responsabilité de la société de l'ouvrage.

A en croire le ministre de l'équipement et de l'entretien routier, Amédé Koffi Kouakou, s'exprimant sur l'effondrement du pont en construction à Gesco a incriminé la société d'ouvrage après une enquête diligente.

« Une enquête a été faite pour situer les responsabilités. Sur l’ouvrage de la sortie Ouest (Gesco-Dabou) ce qui s’est passé je pense c’est de la responsabilité de l’entreprise. Elle a fait des ferraillages sur 5 mètres de hauteur. Ça veut dire que c’est un bâtiment R+1. Ils n’ont pas bien fixé les coffrages. », situe-t-il les responsabilités concernant l'accident.

Et au ministre de l'équipement et l'entretien routier d'indiquer que l'entreprise en chantier a été interpellé et que des dispositions ont été prises pour la réouverture du chantier après un drame pareil.

« Les ouvriers étaient sur les fers en train de travailler et il y a eu basculement. Nous avons interpellé l’entreprise. Mais les dispositions constructives vont être prises en rapport avec le bailleur (c’est la Bad qui finance ce projet) pour que ce chantier puisse reprendre. », fait savoir le ministre Amédé Koffi Kouakou avant de réitérer les condoléances à la famille du décédé ainsi que son soutien aux blessés.

« C’est vraiment regrettable ce qui s’est passé. Je profite de cette occasion pour passer les condoléances à la famille du décédé et souhaité prompt rétablissement à tous les blessés. », réconforte le ministre.

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country