Miraculeusement sauvé, Justin Stanislas dit "Merci Seigneur" !

JMTONGA

Le crooner Justin Stanislas est de retour dans les bacs avec un maxi-single qu’il a baptisé "Merci Seigneur". Titre évocateur, voici toute l’histoire que renferme ce disque du chanteur ivoirien qui totalise plus de 50 ans de carrière.

Vivant en France depuis des décennies où il pratique aisément son art, Justin Stanislas est une valeur sûre de la musique ivoirienne. Totalisant plus d’un demi-siècle de pratique musicale, il est honorablement inscrit dans les annales de la Culture Ivoirienne et Internationale avec une carrière édifiante. Toute chose qui lui a été reconnue, à juste titre, le 23 juillet 2014 avec son élévation au rang de Commandeur de l'Ordre du mérite culturel. Sauf que dernièrement, Ato Bidy comme on l’appelle, a été "terrassé" par un mal pernicieux. Alors qu’il était en studio, l’état de santé du crooner s’est dégradé. Placé en soins intensifs, il lui était impossible d’achever l’album qu’il enregistrait. Devant cette situation, son épouse, La Marraine de Clignancourt, a eu recours au roi du Zoblazo, Meiway, afin d’assurer la continuité de la réalisation de l’album. "Nous étions en période de Covid en France, ma femme a fait appel aux musiciens qui eux étaient obligés de se masquer, porter des gants, d'autres revenaient fraîchement d’être guéris de la Covid. Ça a été un moment d'incertitudes, mais avec Dieu rien n’est impossible", confie-t-il. En dépit de la Covid-19, Meiway et La Marraine de Clignancourt ont pu réaliser la finalisation du disque avec le concours de l’ex-lead vocal du groupe Schékina, Charles Alao. "Avec Charles Alao, la rencontre a été faite via Meiway qui nous l'a recommandé. Car je ne pouvais terminer la chanson étant moi-même en soin intensif. Il a vraiment assuré comme un chef. Merci vraiment à ce jeune homme", témoigne-t-il.

Au final, "Merci Seigneur" est enregistré et disponible depuis quelques mois à Paris. D'ailleurs une belle dédicace y a été organisée, à l'église Béthel de la maman spirituelle de Justin Stanislas et son épouse, la révérende Hélène Willy Kacou qui les soutient sans cesse avec des pasteurs. Dans les jours à venir, le disque de la légende vivante de la musique ivoirienne sera disponible en Côte d’Ivoire.

Ce disque produit par Meiway est une reconnaissance à Dieu, une louange à l’Eternel sortie du plus profond de Justin Stanislas. "J'ai traversé des moments difficiles, alors je rends gloire à Dieu car il m'en a sorti. Que toute la gloire Lui revienne !", reconnaît-il. 

JM TONGA

JMTONGA contact@operanewshub.com