Ralentissement de la vente du cacao : La FOPCC rassure les producteurs de la région du Gôh

News Hub Creator

La Fédération des organisations des producteurs de café-cacao (FOPCC) était en tournée le vendredi 22  et le samedi 23 janvier 2021, dans la région du Gôh, en vue d’expliquer aux producteurs les difficultés dans la commercialisation du cacao.

Près de quatre mois après le lancement de la campagne du café-cacao 2020-2021, la filière fait face à un ralentissement de la commercialisation du cacao. Pour juguler cette crise, les principales organisations des producteurs ont décidé d’initier un dialogue direct avec les planteurs pour faire baisser la tension. Dans la région du Gôh, cette campagne a démarré à Oumé, le vendredi 22 janvier 2021 au foyer polyvalent, où les producteurs sont venus nombreux pour assister à cette rencontre. Le 2è vice-président de la Fédération des organisations des producteurs de Café-Cacao (FOPCC), Siafa Maninga, qui représentait le président Kambou Sié, n’est pas allé du dos de la cuillère pour expliquer la situation aux planteurs. Pour lui, il n’est pas correct de parler de mévente de cacao, c’est plutôt, un ralentissement de la commercialisation du cacao créé par la pandémie à Coronavirus qui frappe durement l’Europe, l’Amérique et l’Asie, qui sont les principaux consommateurs du chocolat. Avant de les rassurer que les exportateurs vont prendre tout le stock de cacao, qui en réalité a été déjà vendu par anticipation. « Seulement, c’est le rythme qui est lent. Il faut être patient », a-t-il signifié. Il a par ailleurs demandé aux planteurs de ne pas cédez au chantage des acheteurs véreux qui veulent profiter de la situation pour payer le cacao en dessous du prix officiel. N’Zi Yao Dinard, 3ème vice-président de la FOPCC a également invité les producteurs à la patience.

Le secrétaire général de la préfecture représentant le préfet de la ville, Halari Oussou, a quant à lui recommandé aux planteurs de ne pas prêter l’oreille aux rumeurs mais de chercher plutôt les vraies informations venant de ceux qui gèrent la filière. Le chef central d’Oumé, Koffi Diby a plaidé pour la réhabilitation et la réouverture de la société des coopératives agricole Téné, tombée en ruine. Toutes les préoccupations des producteurs ont été satisfaites par les éclaircissements de la délégation de la FOPCC. La tournée de sensibilisation et d’information auprès des producteurs a eu lieu à Gagnoa le samedi 23 janvier à la salle des fêtes de la mairie. Les producteurs ont eu droit au même message. La délégation se rendra dans les jours à venir à Divo pour sensibiliser et faire l’état des lieux des stocks en transit chez les coopératives.

AKE

 

 

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country