Laurent Gbagbo : « pourquoi j’ai créé le Cecos »

ThéodoreKoffiSinzé

L’ancien Chef d’État est revenu, ce samedi 28 août 2021 dans son intervention dans son village natal à Mama (Ouragahio), devant les populations Wè, les raisons qui l’on poussées à créer le défunt Centre de commandement des opérations de sécurité (Cecos). Une force d’élite placée sous le commandement du général de division de la gendarmerie, Georges Guiai Bi Poin, un fidèle parmi ses fidèles.Le Cecos, la force d'élite qui faisait trembler les brigands de grands chemins (Photos Web)

Le Président Gbagbo a expliqué que le Cecos a été créé en s’inspirant de la solution qui lui a permis de maîtriser la situation sécuritaire à l’ouest. Dans les années 2005, peu de temps après le déclenchement de la rébellion des Forces nouvelles, Abidjan, la capitale économique de Côte d’Ivoire, était en proie à une insécurité galopante. Il fallait trouver une solution urgente et efficace. D’où le Cecos.

Cette force d’intervention rapide menée de main de maître par le général de division était en quelque sorte l’épine dorsale du système sécuritaire du régime Laurent Gbagbo. Les hors-la-loi qui terrorisaient toute la capitale économique avaient vite compris, après les premiers coups de boutoir, qu’ils avaient à faire à du lourd, à des soldats déterminés.Le Gal Guiai Bi poin avait à cœur d'assurer la tranquillité aux Ivoiriens

Dans une atmosphère de quasi-guerre civile larvée, peu à peu, le grand banditisme a drastiquement reculé à Abidjan à cette période. Malheureusement, cette force d’intervention a été dissoute par le Président Ouattara, dès sa prise de pouvoir en 2011.Le Cecos en plein entraînement, ici à Adiaké

En lieu et place, il a été créé le Centre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo) ayant pratiquement, les mêmes missions que le Cecos. Le Ccdo est équipé, comme le Cecos de véhicules 4X4 et est composé de gendarmes et policiers triés sur le volet.

Théodore Sinzé

 

 

ThéodoreKoffiSinzé contact@operanewshub.com