ADO sous la pression populaire?

HenocleVeinard

La grogne sociale s'intensifie ces dernières semaines. Les ivoiriens attendent désespérément des mesures idoines. L'heure n'est plus au promesse mais aux actions. La crise de la covid-19 avait déjà perturbée les activités économiques de nombreux ivoiriens, le délestage et les coupures d'eaux ont aggravé la situation précaire de plusieurs ménages. Le président Ouattara et son gouvernement sont attendus au tournant car la situation est urgente. ADO solution, les ivoiriens attendent tes solutions.

À l'hémicycle, les députés de l'opposition demandent des comptes au gouvernement en ce qui concerne la crise énergétique et les actions prévues pour faire face aux difficultés, jusqu'à présent silence radio. Certaines organisations de consommateurs et de la société civile envisagent des manifestations si la situation ne s'améliore pas. Ces problèmes énumérés plus haut s'ajoutent aux difficultés des secteurs de la santé, de l'emploi et de l'éducation dont le gouvernement n'arrive toujours pas à trouver des solutions pour faire face à ceux-ci. Le président Ouattara et son gouvernement sont au pied du mur car les défis sont légions et gigantesques mais quand on est la première économie d'Afrique francophone de la CEDEAO, la population a le droit de demander beaucoup au vu du potentiel de la Côte d'Ivoire.

En 2021, la Côte d'Ivoire qui aspire à devenir à moyen terme un pays émergent ne peut plus se permettre de demeurer partiellement dans l'obscurité avec une distribution d'eau perturbée par endroit. La manifestation de la population d'Abobo récemment sont le début du ras-le-bol du peuple. Si ADO ne réagit pas, les manifestations gagneront plusieurs autres villes du pays.

HenocleVeinard contact@operanewshub.com

Opera News Olist