Le collectif des victimes réclame toujours la comparution du colonel Losséni Fofana après Amadé

Ivoir'Soir.net

Dans la publication du journal Nouveau Réveil de ce vendredi 16 avril 2021, dans ses colonnes, Issiaka Diaby, président du collectif des victimes appelle les colonels Losséni Fofana et Coulibaly à comparaître. 

L'appel d'Issiaka Diaby, président du collectif des victimes faite suite au verdict du procès de l'ancien chef de guerre, Amadé Ouérémi sur le massacre de Duékoué, rendu public ce jeudi 15 avril par la cour d'assises d'Abidjan. Le président du collectif des victimes invite toutes les personnes citées à se faire entendre pour la manifestation de la vérité. « Pour nous, les colonels Losséni Fofana et Coulibaly dit Cool devraient être au tribunal, dès lors qu'ils ont été citées, pour la manifestation de la vérité. Ces personnes- là devraient venir dire leur part de vérité. » a - t- il demandé.

De même, le président du collectif des victimes, a lancé un appel auprès de la justice ivoirienne a continué son enquête. «Que la justice ivoirienne continue son enquête parce que tous les auteurs des crimes n'ont été entendus au cours de ce procès. »

"A Duékoué, les poursuites contre tous les auteurs de crimes ne doivent pas cesser maintenant. Tous les criminels doivent passer devant cette justice qui, pour nous, est en train de prendre le dessus sur la Cour pénale internationale, dans la lutte contre l'impunité." a -t-il indiqué.

Le président Issiaka Diaby a cependant déploré la décision du tribunal au détriment des victimes. «Nous avons demandé que ceux-là soient là pour les que les responsabilités soient situées. Le juge a décidé autrement, au détriment des victimes. C'est une décision de justice, on est obligé de l'accepter mais à contre cœur.» a -t-il déclaré.

Plus de 800 personnes ont été exécutées en une journée à Duékoué alors plongé en pleine crise post-électorale.

Ivoir'Soir.net operanews-external@opera.com