L'attaque sanglante ayant fait 160 morts au Burkina : le mode opératoire des terroristes dévoilé

Balamba

Le mode opératoire de massacre des 160 citoyens à Solhan par les terroristes a été dévoilé et il est horrible.

Quelques jours après l'attaque sanglante du département de Solham, situé dans la province du Yagha et dans la région Sahel, qui a fait 160 morts selon les sources officielles, le mode opératoire de ce massacré sans précédent a été dévoilé par le média lsi Africa.


Ce mardi 8 juin 2021, 3 jours après l'horrible massacre perpétué par les terroristes et qui a endeuillé tout le Burkina Faso avec 160 morts, le mode opératoire utilisé par les assaillants a été dévoilé. En effet, d'après les informations rapportées par LSI Africa, les terroristes auraient choisi de tuer domicile par domicile uniquement les êtres humains de sexe masculin, sans même laisser les enfants venus nouvellement au monde, c'est-à-dire les nouveau-nés.

« Ils sont venus me demander de faire sortir la clé de la moto. J'ai pris la clé, je leur ai donnée. Ils m'ont dit de me coucher. Je me suis couché et j'ai essayé de fuir. C'est là qu'ils ont tiré sur moi. Quand ils m'ont tiré dessus, j'ai appuyé sur ma blessure pour m'enfuir. Dans la fuite, je suis tombé, puis je me suis relevé et je suis entré en brousse. J'ai dû courir pieds nus pour rentrer à Seba. C'est là que j'ai été conduit au centre de santé », a expliqué monsieur Seydou Kaboré, rescapé de ladite attaque, comme rapporte BBC

Il faut dire que la zone était depuis plusieurs mois quasiment désertée par les forces de sécurité. Un détachement militaire est bien présent à Sebba, à une vingtaine de kilomètres de Solhan, mais n'est intervenu que plusieurs heures après l'attaque.

Balamba contact@operanewshub.com

Opera News Olist