Infrastructures routières : 15 postes à péage à l'horizon 2023

News Hub Creator

La route précède le développement, dit le dicton. Le premier président de la Côte d’ivoire en a pris de la graine et a réuni des moyens colossaux pour faire du réseau routier ivoirien l’un des meilleurs sinon le meilleur de la sous-région ouest africaine. Ses successeurs sont allés chacun à son niveau dans le même sens.  Mais tous sont unanimes à reconnaitre que le réseau routier ivoirien s’est fortement dégradé ces derniers temps et que l’entretien n’a pas suivi. L’exemple typique c’est celui de la côtière, la route qui relie Grand Lahou à San-Pedro n’existe plus que de nom. C’est pourquoi l’actuel gouvernement fait des mains et pieds pour redonner au réseau routier son lustre d’antan. Pour y parvenir, les usagers doivent mettre la main à la poche.  Pour ce faire ils devront payer des postes de péage.    « 15 postes à péage à l'horizon 2023 »,  c’est l’annonce faite récemment au parlement par le ministre de l’équipement et de l’entretien routier. Parlant de la localisation des postes à péages, le ministre détaille : « Le 4e  pont d'Abidjan, l'axe Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa (2 postes prévus),

le PK 109-Divo-Gagnoa ( 2 postes), Bouaké-Ferké (2 postes), Divo-Guitry-Côtière (1 poste), Autoroute Abidjan- Grand-Bassam (1), Grand-Bassam-Assinie (1 poste), Autoroute Yamoussoukro- Bouaké (2 postes),

 La route de la côtière (3 postes).

 

Tché Bi Tché

tbt552@yahoo.fr

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country