Promotion du Sport roi, le football : l'IIFYS un véritable vivier de talents

esmellorngsessdonald

Les petits poucets de l'IIFYS sont des virtuoses

Le Centre de formation de football dénommé Institut International de Football Yopougon Santé (IIFYS) est né le 10 juillet 2017. Ce Centre est enregistré sous les numéros 0979 / PA du 15 juin 2017 et 0096CY0P / CAB / DASC / 17 comme une association exerçant dans le domaine du Sport et des Loisirs à la Mairie de Yopougon. Il est également inscrit au journal officiel de la République de Côte d'Ivoire sous le numéro 90 du jeudi 09 Novembre 2017. Le centre a une boîte postale et un email ainsi qu’un numéro direct. Notons que l'IIFYS possède une annexe de son centre dans la localité de Lakota.

 Ce centre de formation dirigé par N'Gbe N'Guessan Honoré, qui en est le Président Fondateur et Manager Général, qui ne désire qu’une unique chose : « Nous envisageons être un grand club de football demain, si Dieu nous fait la grâce ». Le bureau de L'IIFYS est composé la présidence, d'un secrétariat général, de plusieurs conseillers dans les domaines suivants : communication, administration et finance, sport, partenariat et sponsoring, d’un commissariat aux comptes et d'une intendance de Trésorerie. L'IIFYS est un jeune centre de formation qui a véritablement commencé ses activités, il y’a un (01) an de cela. Le tournoi qui l’a véritablement révélé au grand public de la plus belle des manières est sans nul doute le tournoi des centres de formation de football, doté du trophée Jean Marc Guillou. Qui a regroupé environ 50 centres de formation de football et qui s'est déroulé sur 8 (08) mois. C’est ce tournoi qui a permis à l’IIFYS d’obtenir la 2ème place pour les U 30 (30 kg). Les ambitions de l’IIFYS sont multiples à court terme rechercher la confiance des joueurs et des parents. Assoir véritablement son équipe de football, obtenir les moyens nécessaires pour l'acquisition de nouveau équipements sportifs avec un groupe homogène.

IIFYS, un centre de formation avec un projet ambitieux

Naturellement se faire connaître au plan national, avoir notre lien pour la protection de nos enfants. A moyen terme, ce centre désire plus que tout bénéficier de soutiens de partenaires locaux et extérieurs pour l’aider à acquérir de véritables équipements de mobilité afin de faire sortir les jeunes athlètes tant au niveau national qu’au niveau international afin qu’ils se frottent à d'autres athlètes de leur âge pour mieux apprendre et avoir des portes de sortie. A long terme, posséder son propre complexe sportif éducatif avec un internat, une école, un terrain de football, une 'infirmerie, une radio avec de bons équipements afférents aux centres de formation d'excellence. L’IIFYS envisage également dans son projet de formation encadrer les jeunes filles parce que c'est quasiment inexistant en Côte d'Ivoire. Créer aussi une fondation à l'effet de soutenir les démunis (veufs et orphelins), les centres de formation et le football ivoirien à travers les formations des athlètes et les encadreurs, également aussi dans le cadre des transferts de joueurs. Afin de matérialiser ses ambitions, l’IIFYS a besoin d'apports intérieurs ainsi qu'extérieurs des investisseurs pour promouvoir et réaliser son projet de football.


Un potentiel qui bute sur des difficultés au quotidien.

Car ce centre a un nombre croissant de jeunes athlètes, pour les catégories u 30 et u 35, il possède 20 joueurs au total. Soit 10 joueurs pour chaque catégorie en plus des nouvelles recrues qui s’annoncent. Sur ce point, son premier Manager nous fait savoir que « n’eut été la crise sanitaire, le centre aurait refusé du monde ». A la question de savoir s’il avait un carnet d’adresses fourni et des attaches solides avec les autorités du monde du sport. Le president-Fondateur de l’IIFYS, N'Gbe N'Guessan Honoré nous a répondu sans ambages : « J’ai quelques contacts et des partenaires, mais vous savez que dans notre milieu on ne peut évoluer seul, cela n’est guère possible mais cela n'est pas suffisant. Nous continuons davantage à en chercher. Pour être franc avec nos autorités pas grande chose, surement que Didier Drogba nous viendra en aide. Parce qu’avec ceux qui sont en charge du sport actuellement, nous butons sur des difficultés au quotidien. Pourtant le rôle qui lui est assigné est celui de chercher à améliorer le domaine du sport, à faciliter l’acquisition des documents et des licences pour nous faciliter la tâche. Car nous sommes la base du football. Seulement pour ceux que le projet intéresse, nous restons joignables et ouverts », a-t-il révélé.

LORNG Esmel

esmellorngsessdonald operanews-external@opera.com