Dahi Nestor dévoile le projet de Gbagbo: "C'est avec lui que nous allons à la reconquête du pouvoir"

LeRafiki

L'ancien Chef d'Etat Ivoirien, Laurent Gbagbo, après son acquittement définitif par le tribunal pénal international à l'issue d'un procès qui aura duré 10 ans, a regagné ce jeudi 17 Juin 2021, la Côte d'Ivoire, sa terre natale. Si ses projets et calendrier politique restent encore inconnus, l'un de ses fidèles partisans, Dahi Nestor, secrétaire général national du FPI-GOR chargé de la mobilisation des structures de ce parti, au cours d'un meeting à San Pedro, a levé le voile sur les ambitions de l'ex-détenu de la Cour Pénale Internationale, CPI.

Dahi Nestor qui dit avoir échangé avec l'ancien Chef d'Etat Ivoirien alors qu'il bénéficiait d'une liberté provisoire en Belgique, a, au cours de ce meeting organisé par la section FPI du quartier Séwéké, fait quelques révélations sur les prochaines activités de Laurent Gbagbo. Au cours de ce meeting qu'il a co-animé avec Michel Gbagbo, fils de Laurent Gbagbo et actuel député de Yopougon, celui que l'on surnomme le "Bâtiment" au Front Populaire Ivoirien a dit avoir reçu des instructions de la part de son mentor.  

"Gbagbo dit qu'il n'est pas encore fini. Il dit qu'il a un plan pour la Côte d'Ivoire. Il a encore des idées nouvelles pour la Côte d'Ivoire. Il dit qu'il a encore une Côte d'Ivoire réconciliée à reconstruire. Et donc qu'il est encore au service de la nation Ivoirienne. Et qu'il est encore capable et il mérite de rediriger ce pays.

Il me charge de vous dire que quand il arrive il va encore faire de la politique. Quand Gbagbo Laurent arrive, il va encore faire de la politique. Et avec lui, nous allons gagner la bataille de la démocratisation réelle de la Côte d'Ivoire. Avec Gbagbo Laurent, nous allons écrire les nouvelles lettres de la Côte d'Ivoire. Nous allons enraciner la démocratie dans notre pays. Gbagbo Laurent vient pour faire la réconciliation nationale. Il vient pour construire l'unité nationale. Il vient pour remettre la Côte d'Ivoire au travail. Il dit qu'il a entendu vos pleures. Il a une solution pour les femmes de Côte d'Ivoire. Il a une solution pour les élèves de la Côte d'Ivoire. Il a une solution pour les étudiants de Côte d'Ivoire. C'est donc lui qui portera le brassard de capitaine. C'est avec lui que nous allons à la reconquête du pouvoir d'Etat", a fait savoir Dahi Nestor.

Poursuivant, le "Bâtiment" a insisté sur le combat que va mener Laurent Gbagbo dont l'objectif serait de reconquérir le pouvoir d'Etat en 2025. 

"Un nouveau cycle va commencer. Celui de la reconquête du pouvoir d'Etat avec Gbagbo Laurent comme Président. Nous devons nous mettre au travail après la fête. Nous allons nous battre avec Gbagbo Laurent pour reprendre le pouvoir d'Etat. Et quand nous allons gagner, la date du jeudi 17 Juin 2021 sera une date à retenir par les Ivoiriens et particulièrement par les élèves. Quand on dira "17 Juin 2021", ils répondront "Retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire". Nous devons gagner ce combat pour réécrire l'histoire de la Côte d'Ivoire. Nous devons remettre Gbagbo Laurent au pouvoir pour qu'il soit, comme Nelson Mandela célébré dans le monde entier (...) Gbagbo Laurent me charge de vous dire qu'il n'est pas encore fini! Gbagbo Laurent me charge de vous dire qu'il a un plan pour la Côte d'Ivoire. S'il n'est pas mort dans les bombardements le 11 avril c'est que Dieu lui réserve encore un plan pour ce pays. Il va remettre le pays sur les rails. Il va créer une Côte d'Ivoire digne, une Côte d'Ivoire où on ne prend pas crédit", a martelé le SG national du FPI-GOR chargé de la mobilisation des structures.

Dahi Nestor a ajouté que l'ancien Président de la République de Côte d'Ivoire aujourd'hui âgé de 76 ans ne compte pas prendre sa retraite de sitôt et qu'il ambitionne reprendre les choses là il les a laissées.

"Quand Laurent Gbagbo partait en 2011, il avait payé toute la dette extérieure. Mais aujourd'hui, nous sommes à plus de 17.000 milliards de dettes. Houphouet Boigny, en 45 ans, ne l'a pas fait. Quand Houphouet Boigny partait, nous étions endettés à 6.000 milliards. Aujourd'hui, en 15 ans d'Alassane Dramane Ouattara, nous sommes à plus de 17.000 milliards de dettes extérieures. Et la Côte d'Ivoire n'est plus crédible. La Côte d'Ivoire n'est plus solvable. La Côte d'Ivoire fait pitié dans le concert des nations. Nous sommes devenu un pays mendiant. Un pays extrêmement pauvre alors que nous avons l'argent. Alors que la Côte d'Ivoire est riche. Gbagbo Laurent a entendu vos pleures. Il vient reconstruire la Côte d'Ivoire digne. La Côte d'Ivoire souveraine! Une Côte d'Ivoire debout!", a t-il indiqué avant d'ajouter que Gbagbo Laurent a tout pardonné et demande aux Ivoiriens de pardonner également.

 

 

LeRafiki contact@operanewshub.com